• Compte-rendu de la visite médicale des soumis et soumises du réseau Fessestivites.

    Compte-rendu de la visite médicale des soumis et soumises du réseau Fessestivites.

     

    Les couples présents lors de cette rencontre étaient formidables, sans prise de tête, sérieux, très ouverts d’esprits avec du savoir vivre et de l’humour.  Le soleil étant au rendez-vous, tous les ingrédients étaient réunis pour que cette rencontre soit un succès.

     Le pique-nique a débuté le samedi midi comme prévu mais….. les derniers participant sont partis le dimanche soir !

     12h / 12h30 Arrivée des invités et apéro chacun ayant emmené une bouteille (voir plusieurs…) nous ne risquions pas de nous déshydrater.

     Vers 15 heures, nous avons pris soin de « patients » en ouvrant l’arrosage de la pelouse où nous leur avons fait faire une petite balade digestive sous les asperseurs. Au vue de la température ambiante, les Maîtres et Maîtresses les ont accompagnés soit en laisse soit en les guidant avec des instruments pédagogiques comme la cravache, le fouet, le…. 

    maîtresse domina domination soumis

     Soumise Clochette fut la première patiente, non pas que la galanterie  masculine se soit exprimée, mais tout simplement parce que nous ne lui avons pas laissé le choix. Pour faciliter son auscultation, Maître Mike entrepris de lui faire un très solide shibari afin que nous puissions réaliser une suspension. La belle soumise nue et suspendue à l’horizontale fut auscultée par les Maîtres et Maîtresses. Suspendue, attachée et avec toutes ses mains sur elle, soumise Clochette se laissait aller aux plaisirs de l’abandon jusqu’au moment où le docteur TSM lui prescrit une injection anale.

    shibari suspension

     Clochette réfuta mais son Maître fit signe de continuer et entravée comme elle était, elle ne put que maudire TSM qui lui injecta non pas une mais deux énormes seringues d’eau dans les fesses. Maître Mike, attentif aux soins prescrits, décida de mettre un très joli bouchon orné d’une pierre dans le délicat fessier afin qu’il ne se mette à « fuir »….

     Une fois libérée, ce fut au tour de soumis O qui fut conduit à la table d’auscultation par Maîtresse Val. Une visite approfondie de sa beauté intérieure s’imposa aussitôt ainsi qu’une couillographie. C’est donc les couilles lestées d’un gros poids qu’il vit arriver Maitresse Val entrepris armée d’un pot de crème et de gant chirurgicaux. Fisté aux yeux de tous, il assuma sans râler toutes les décisions de sa Maîtresse et du Docteur TSM. Pendant sa visite intérieure, Dame Miraë se chargea de la mammographie à l’aide de ses pinces digitales. Le male heureux aux tétons piercés réfuta ce qui justifia une cannothérapie et une fouetothérapie et un marquage au feutre à bestiaux.

     La patiente suivante accompagnée par Toumentor fut Siham qui du subir en urgence une fessothérapie ainsi qu’une longue scéance de masothérapîe. Pour parvenir à obtenir des résultats satisfaisant, il fallut faire intervenir quatre fessologues en simultané (véridique) puis deux fouetologues en simultané. Les derniers soins furent prodigués par Maîtresse Alienor et Dame Miraê armées de martinets.

     Un peu dans les brumes évanescentes de son masochisme déclaré, Siham fut reconduite en salle de réveil à savoir les chaises installées sous un magnifique noyer qui en perdait ses feuilles de surprise et de coups de fouet égarés.

     Soumis Minh n’en menait pas large lorsque TSM vient le chercher dans la salle d’attente. Prestement installé sur le table d’auscul - ation, (nouveau mot). Il se vu prescrire une fistographie par Maîtresse Alienor, une couillographie par TSM une mamographie par Dame Miraë. Pour l’accompagner dans cette première rencontre avec le monde du SM, Maître TSM demanda à deux patientes de venir le soutenir moralement. Ce patient oublia bien vite la gêne au moment il y avait quatre dames en simultané pour s’occuper de lui ! ! !

    soumis heureux

    Ses râles généreux nous permirent de comprendre que sa visite médicale se passait bien. Pour fêter sa première visite, il lui fut collé sur la poitrine l’autocollant imposé aux jeunes conducteurs à savoir « conduire accompagnée ».

     Soumise Kim la patiente suivante fut bruyante et très agitée ! Son Maître Luky déclara que son état nécessitait une séance de violet wand préparatrice à une jouissothérapie. Armé de son matériel de dernière génération, le docteur TSM entrepris de soigner le clitoris affecté par le désir. (Le désir est une maladie fréquente chez l’humain) Alors que la séance de jouissance parvenait à sa fin, elle se mit à agoniser de plaisir. Le docteur ayant décidé qu’il restait encore quelques minutes de traitement, il ne fallut pas moins de quatre infirmiers dont Maître Luchy pour la maintenir sur la table ! ! !

    violet wand

     Prise en charge par les infirmières compatissantes (et presque jalouses de tant de jouissances), elle fut raccompagnée en salle de repos où elle afficha un sourire « banane » ce qui laisse à penser qu’il faudrait lui prescrire une banano-thérapie lors de sa prochaine visite médicale. 

     La dernière patiente prénommé soumise Jea, présentait des symptômes de masochisme inavoué. Maître Ridge veillait au grain et sur sa soumise avec attention. Après une cravacho-thérapie à quatre mains + deux infirmières attentives prodiguant quelques soins mammaires pour accompagner la patiente, soumise Jea se laissa aller à quelques râles de plaisir fort agréables aux oreilles…..

     Armé de son matériel de dernière génération, le docteur TSM entrepris de s’occuper du clitoris exposant le désir certains. La conclusion fut assez proche de celle de soumise Kim, elle croisa quelques anges au paradis des plaisirs avant de redescendre sur terre.

     Soumis Minh n’étant pas encore passé en urologie, une chaise percée fut emmenée. Il ne fut pas assis dessus mais dessous afin que Maîtresse Alienor, puis la patiente prénommé soumise Jea puissent satisfaire ses besoins d’être réhydraté.

    54

    53

     Le centre de soin de Fessestivites.com disposant d’un matériel de dernière génération pour la thalassothérapie, soumis Minh put bénéficier d’une toilette approfondie au jet d’eau froide en compagnie de soumise Jea.

     Après avoir été séchée, soumise Jea ayant eu quelques difficultés à alimenter comme il se doit soumis Minh en urologie, elle fut mise en couche et sous camisole de force puis installée avec des cordes au sanatorium sur un transat.

     L’adage « Faites du sport, c’est bon pour la santé » a été respecté. Le centre de soin de Fessestivites.com disposant d’un centre équestre, les soumis et soumises transformés en pony-girl et pony-boy purent gambader cheveux au vent sous les yeux ravis des Maîtres et Maîtresses les accompagnant parfois dans leur divertissement d’un coup de fouet, de stick ou de cravache. M. Ridge, un médecin très investi, pris soin de sa patiente toujours en camisole de force et en couche en lui imposant pour son bien, la consommation de plusieurs biberons.

     L’arrivée de Gérard le Fidèle passant par là pour faire la connaissance des TSM, permit à toutes et à tous de faire une pause. Comme dans tout hôpital et toute clinique, on ne laisse pas les patients se reposer longtemps, la pause accordée fut de courte durée, les infirmiers et infirmières reprenant leurs sévices. Dès la fin des présentations, Gérard le fidèle, il se retrouva aligné avec les malades à genoux sur un banc. TSM ayant oublié de l’abreuver au minimum d’un verre d’eau il bénéficia d’une séquence de massothérapie collective le gosier sec. 

     (Désolé Gérard j’ai zappé dans ma joie que tu pouvais avoir soif mais c’est de ta faute car tu aurais du deviner que chez nous c’est en libre service)

     Cette séquence de massothérapie collective se déroula les yeux bandés pour les patients devant reconnaître les instruments appliqués sur leurs rondeurs exposés sur le fessodrome. Pour corser la séquence, les soumis et soumises devaient également à l’aveugle reconnaître la main ou les instruments de leur dominant respectif lorsqu’ils passaient s’occuper d’eux. (Il y eu des loupés sévèrement punis)

     Les culs bien rougis purent se reposer autour d’une table réalisée avec et une infirmière soumise à quatre pattes portant un plateau en verre sur son dos ce qui permis aux convives de constater que le centre Fessestivites.com ne recule devant rien pour satisfaire sa clientèle.

    66

     Le personnel médical et les patients aux fesses rouges purent se désaltérer, ceux et celles nécessitant des soins intensifs durent patienter (sans râler) furent pris en charge en alternance par l’équipe médicale épuisée. Les soins dispensés furent fouet, chat à neuf queue, craches, godes ceinture pour travailler l’ouverture d’esprit.

     Vers 19 heures, le personnel médical menaça d’alerter le syndicat si une pause ne lui était pas accordée. Les malades estimés soignés purent entreprendre leur rééducation fonctionnelle en assurant le service de l’apéro dinatoire.

     

     UNE NUIT AGITEE

     Le centre Fessestivites.com étant un 4 étoiles, TSM offrit un petit concert de piano puis accompagna Maître Mike le chanteur de charme de la soirée. Ayant constaté que pendant les concerts les patients avaient des soubresauts et contractions dans les jambes, les malades bénéficièrent de massages cuisants. Ils furent dispensés en alternance avec un concert de batterie sur fessiers dispensé par TSM, puis de la fessothérapie et de la fouetothérapie dispensée par Maîtresse Val très investie dans sa mission, ainsi que Maître Mike et Tourmentor

    fouet

    La soumise Jea, bénéficia d’une regresso-thérapie. Il lui fut imposé une grosse couche, une culotte en plastique, un gros body molletonné et renforcé entre les jambes puis une sucette. Cette thérapie ABDL fonctionna à merveille, la charmante Jea guidée par son Maître Ridge put même faire des tours de tricycle sur la terrasse ! ! ! !

    ABDL

     Epuisés mais pas rassasié, cette fine équipe poursuivit de façon plus modérée la surveillance des patients aux son des guitares et fouets jusqu’à tard dans la nuit.

     ………………

     Au petit matin blême bien après que la rosée ait séché, cafés, croissants furent distribués et consommés autour des tables encore chargées de matériel « médical ».

     Installé confortablement dans les 15 mètres carré, tout ce petit monde dut se serrer pour accéder au cinéma joyeux, à savoir, la projection des photos prises la journée précédente. Rire donne soif, c’est bien connu. Médecins et patients terminèrent donc les apéritifs restant ainsi que le pique-nique de la veille. L’après-midi fut sage ou presque, hormis quelques coups de fouets échangés en toute amitié puis un concours de fouet.

     Des noix vertes furent alignées les Maîtres et Maîtresses les firent sauter et voler parfois assez loin à l’aide de leur fouet respectif. TSM proposa de jouer à Guillaume Tell mais son idée ne fut pas suivie. Allez-donc savoir pourquoi ? ? ?

     EPILOGUE

     Ce fut encore une fois un week-end de rêve, de jeux et de délire entre amis.

     Ces pique-niques et nuits de folie sont loin des caryotypes des soirées SM mais l’ambiance décontractée permet de passer jusqu’à 48 heures en s’amusant autour du BDSM au sens large et de se faire des Amis avec un grand A.

     LES PROCHAINES SOIREES

     Le prochain pique-nique  devrait se dérouler mi-septembre aura comme thème la féria des vendanges. (Gratuite)

     Fessestivites sera également à Toulouse le week-end du 24 septembre pour une soirée TV, jeux et délires dans un club. (Il faudra payer l’entrée du club)

     Pour avoir les dates et réserver (sans tarder dès que les dates sont connues) pensez à regarder les news de www.fessestivites.com

     C’était TSM du réseau Fessestivites, à vous les studios

     

      (Les photos sont sur www.fessestivites.com avec celles des autres soirées)


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :