• Destruction du cul d’un soumis par une Maîtresse

    Destruction du cul d’un soumis par une Maîtresse



    destruction_du_cul_d_un_soumis_01.jpg



    Par Ecrivaillon

    Soumis Louis avait enfin une réponse positive d’une Maîtresse ! Elle n’était pas opposée à l’idée de le recevoir et de le dominer voir de le prendre comme soumis régulier si affinités et après un contrôle de son obéissance en webcam sur le chat de Fessestivites.

    Le premier rendez-vous virtuel fut pris pour le vendredi à 21 heures sur le chat, comme l’on peut s’en douter, il y était bien avant l’heure pour ne pas perdre cette chance inouïe de vivre son BDSM. Maîtresse Jade fut très soft ce soir là, elle ne lui imposa que deux choses, se mettre nu en webcam et rester en webcam une heure avec son slip dans la bouche. Louis fut presque déçu qu’elle ne lui fasse que ça et commença à douter des compétences de la dite Maîtresse.

    Comme beaucoup de soumis débutant, il lui adressa un message de remerciement puis entrepris de lister tout ce qu’il avait envie qu’elle lui fasse. Grossière erreur ! ! ! !

    Maîtresse Jade lui répondit que s’il se croyait à Mac Do pour passer sa commande de domination, elle ne le prendrait pas et qu’il n’avait qu’à aller voir une professionnelle. Ce fut sa première gifle mais pas la dernière tout comme cette erreur de croire qu’il n’y a qu’à dire à une Maîtresse ce que l’on a envie qu’elle vous fasse.

    UNE SERIEUSE DECONVENUE

    Louis se présenta chez Maîtresse Jade à l’heure indiquée après s’être fait un lavement, il lui présenta ses respects avant de lui offrir un bouquet de fleur et une bouteille de champagne. A peine entré dans la maison, elle lui ordonna de se mettre nu et à quatre pattes pour l’équiper. Maîtresse Jade lui mit un plug de bonne taille dans les fesses avant de lui passer une sorte d’énorme string en cuir pour qu’il reste en bonne place. A la suite de quoi, elle lui donna un chiffon et du produit nettoyant et lui demanda de faire les vitres. Il essaya d’entreprendre une discussion avec sa Maîtresse en lui demandant s’il pouvait voir son donjon.

    - Je n’ai pas de donjon.

    - Mais si vous n’avez pas de donjon, c’est que vous n’êtes pas une Maîtresse alors ! Répondit Louis sur un ton presque agressif.

    Sans répondre à cette agression verbale, Maîtresse Jade lui jeta un regard froid avant de poser sa tasse de café et de s’approcher de lui. D’une main leste et très décidée, elle l’attrapa par les couilles et commença à les brouiller entre ses doigts. Louis se mit à crier de douleur mais elle ne lâcha pas d’un pouce et plaqua son front sur celui du soumis apeuré pour le plaquer dos au mur.

    - Cette main petit con, c’est la main de la Maîtresse qui va te faire ramper comme une merde, à qui crois-tu que tu parles sur ce ton ?

    Soumis Louis compris douloureusement son erreur et présenta ses excuses, mais elle n’en avait que faire et l’accompagna sans le lâcher jusqu’à sa cuisine américaine où elle lui écrasa le visage sur le plateau. « Si tu bouges je te massacre » lui dit-elle avant de le laisser un instant pour prendre des menottes et le menotter aux barres métallique verticales de sa cuisine. Penché en avant sur le plateau de bois de cette cuisine américaine et fesses offertes, Louis n’en menait pas large avec en prime, le plug logé dans ses entrailles qui essayait de se faire la belle. Toujours aussi calme, Maîtresse Jade l’abandonna pour aller chercher le matériel adapté à ses projets de domination féminine version sadique. A son retour, elle entreprit de lui donner une sérieuse fessée avec une grosse ceinture de cuir en reprenant les mots de l’impertinent « si je n’ai pas de donjon, je ne suis pas Maîtresse » ….

    - Et ton cul là, il te dit quoi ? Que je suis une Maîtresse ou une soumise ?

    Au lieu de demander grâce et de renouveler ses excuses, soumis Louis résista et osa lever la jambe pour la repousser lors d’un coup plus appuyé. Toujours aussi calme, Maîtresse Jade plaça un vase plein d’eau à côté de lui dans lequel elle trempa une canne anglaise en lui indiquant qu’un peu d’éducation anglaise lui ferait du bien. Devant les réfutations et jérémiade, elle donna un coup de genou dans les fesses déjà bien rouges ce qui remit profondément en place le plug commençant à s’échapper. Le souffle coupé et les yeux fermés par ce coup de bélier dans son échine, ne lui permirent pas de voir le bras tenant la canne anglaise s’armer. Il entendit soudain un sifflement aussitôt suivi d’un traie de feu dans ses fesses. Dix coups plus tard, il perdait sa superbe irrespectueuse et commença à la supplier d’aller plus doucement et surtout moins fort car c’était vraiment trop hard pour lui.

    - Bien, tu progresses dans ta façon de parler à une Maîtresse, même si celle-ci n’a pas de donjon. Alors comme ça tu m’as écrit que tu voulais, normalement on dit j’aimerai…, que je te baise au gode ceinture, c’est bien ça ? Tu m’as même indiqué avec tes mots choisis que tu aimerais que je te viole et te casse le cul. Je te trouve très prétentieux même si tu m’as indiquée être gourmand du cul.

    Soumis Louis n’en menait pas large, quand elle enfila autour de sa taille un gode ceinture noir assez impressionnant. Elle lui retira la grosse lanière et le plug avant de lui lubrifier sans trop de douceur le trou de balle déjà préparé à l’arrivée de son missile scud. Maîtresse Jade présenta le gland du gode, lui indiqua « C'est aujourd'hui que tu le perds ! Elle parlait de son pucelage, Vous aviez deviné, j'espère ». (Brassens)

    Elle exerça une poussée continue contre la rosette étoilée malgré les jérémiades du soumis ne pouvant fuir à cause de la planche du plan de travail. Pénétré jusqu’à la garde, il « Criait : "Maman !", pleurait beaucoup, Comme l'homme auquel, le jour même, Il aurait bien fait trancher le cou ». Gare au gorille…. (Brassens biss)

    Ramoné pendant un petit moment, la rosette finit par se distendre, c’est là que Maîtresse Jade sortit les grands moyens avec un gode ceinture encore plus gros. Elle rusa en l’aveuglant par un bandeau avant de l’inviter à s’étendre sur le dos sur le plan de travail afin de lui accorder maintenant quelques plaisirs mérités. Soumis Louis se décontracta et se laissa même attacher les jambes en l’air et les bras sans aucune inquiétude.

    Lorsqu’elle présenta son monstre entre ses fesses, on ne peut plus ouvertes et accessible, avant d’exercer une nouvelle poussée de ses reins, Louis fut aussitôt convaincu de mourir pourfendu ! Il essaya bien de négocier mais on ne négocie pas avec Maîtresse Jade surtout quand elle est en colère parce que ses vitres sont sales. La rosette distendue à outrance finit par céder à l’intrus après mainte et mainte cris et suppliques désespérées. Pénétré à nouveau jusqu’à la garde il chanta quasiment la marseillaise en argot durant toute la ramonage partie.

    Lorsqu’elle se retira, le cul de soumis Louis resta ouvert un instant, une idée saugrenue vint à l’esprit de Maîtresse Jade bien décidée à s’amuser encore avec ce soumis impertinent. Débarrassée de son gode ceinture, elle saisit la batte de baseball abandonnée par son fils dans le salon, pour entreprendre de terminer son ouvrage. Elle rajouta une bonne dose de lubrifiant dans le croupion à présent épanoui avant d’y enfoncer l’objet initialement prévu pour lancer des balles pas pour prendre des trous de balle ! Quelques mouvements sportifs dans son cul puis d’une main décidée à jouer avec ses précieuses si fragiles firent rendre l’âme de Louis qui se mit à couler, sa prostate ayant été grandement chahutée.

    Libéré de ses entraves, Louis dut s’accrocher aux épaules de Maîtresse Jade pour ne pas s’écouler sur le sol comme une masse. Elle lui pardonna cet écart mais se fit quand même lécher les pieds pour la peine, chose qu’il fit sans discuter cette fois convaincu que cette femme était bien une maîtresse même sans donjon !

    Ecrivaillon qui s’excuse pour quelques emprunt aux parles de Georges Brassens.

    La vidéo est ici
    http://www.fessestivites.com/f/videos/208690-Destruction-du-cul-d-un-soumis


    Les photos sont ici


    http://www.fessestivites.com/f/articles/5833-Destruction-du-cul-d-un-soumis


    destruction_du_cul_d_un_soumis_11.jpg


    Faire des rencontres BDSM

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :