• Le Fist fucking information

    Le Fist fucking information


    Fist_fucking.jpg

    Le Fist fucking, terme argotique anglais signifiant baiser avec le poing, est une pratique qui consiste à pénétrer son ou sa partenaire avec toute la main.



    LES PRINCIPALES QUESTIONS


    Est-ce que cela fait mal ?

    Non si cela est bien fait ! Si l’orifice est préparé et bien lubrifié. Dès lors que cela est pratiqué dans les règles de l’Art avec des gants et en douceur, beaucoup de personnes peuvent pratiquer le fist.

    Il est à noter que cela ne fonctionne pas toujours (il y a des jours avec et des jours sans) ni pour tout le monde, une période « « « d’entraînement » » » peut s’avérer nécessaire tant sur le plan psychologique que physique.

    Une règle d’or : patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage. Ne forcez jamais, vous risquez de faire réellement mal alors qu’avec de la patience, vous pouvez donner du plaisir.

    Qu’est-ce que l’on ressent ?

    D’énormes sensations comme le fait d’être dilaté, « comblé », et pénétré par quelque chose d’énorme. Pour certaines personnes c’est extrêmement jouissif. Un grand nombre de femmes et d’hommes parviennent à la jouissance avec un fist. Il est à noter que chez l’homme, par le massage de la prostate il est possible d’obtenir des écoulements de sperme avec ou sans érection. Un homme fisté même très excité n’a pas forcément d’érection.

    Un conseil spécifique pour les hommes : allez aux toilettes avant pourquoi ? Parce qu’ensuite si vous sentez que vous avez envie d’uriner, cela ne sera pas forcément le cas mais peut-être simplement un effet du massage sur votre prostate.

    Un lavement pour l’anal :

    Un lavement en profondeur est doublement utile tant pour le « confort » que pour la santé en cas de déchirement ou de micros fissures.

    Parfois on voit du sang ?

    Si vous voyez un peu de sang, c’est que la dilatation entraîne des micros fissures, il est sage de mettre un terme au fist ce jour là.

    L’hygiène et la santé dans tout ça ?

    De par la sollicitation intense qui est faite des muqueuses anales ou vaginales, le fist fucking est une pratique nécessitant une certaine préparation. Dans le cas de la pénétration anale, les sphincters doivent être préalablement étirés. Cette forme d’étirement se nomme parfois « travailler le cul ».

    Le contact entre la main et des muqueuses irritées peuvent entraîner une inflammation ou une infection. Les ongles de l'individu qui pénètrent doivent être coupés court et limés et ses mains protégées par des gants à usage médical (en latex ou en vinyle par exemple). Certains de ces gants, habituellement en latex noir résistant, que l'on peut retrouver dans certaines boutiques érotiques, peuvent monter jusqu'aux coudes et sont lavables. La main comme l'orifice choisis doivent être excessivement lubrifiés (avec un lubrifiant à base d'eau de préférence, mais pas un lubrifiant issu du pétrole comme la vaseline, qui attaque le latex). L'ajout d'eau favorise une meilleure lubrification, l'eau du lubrifiant à base de glycérine s'évaporant, laissant un dépôt de glycérine dans l'anus.

    Le poppers (amyl-nitrite), n’est PAS obligatoire du tout ! ! ! !

    Une bonne préparation et une bonne excitation suffisent pour un fist qu’il soit anal ou vaginal. J’ai personnellement fisté des vagins et des anus sans l’usage du poppers pour mes partenaires.

    Le poppers c’est quoi ?


    C’est un produit agissant comme vasodilatateur, est parfois employé (en inhalation) pour le fist-fucking anal. L'utilisation de drogues, en particulier sédatives ou anesthésiques locaux font courir un risque plus important de complications par altération de la douleur, de la réactivité, et désinhibition. ATTENTION DANGER si vous avez des problèmes cardiovasculaires/

    Le J-lube attention danger

    À ce jour, peu de produits lubrifiants sont utilisés pour la pratique du fistfucking. Le J-lube est un produit à usage vétérinaire très dangereux pour l'homme mais détourné de son utilisation habituelle au profit des amateurs de fist et intrusions anales.
    Danger pour la santé ?

    Tant que la pratique n’est qu’occasionnelle, ET qu’elle est réalisée dans les règles de l’Art, il n’y a pas de danger. Le « fisteur » se doit d’écouter le fisté afin qu’il sache si fait mal ou pas. En cas de douleur importante, il convient de ne pas insister pour ne pas déchirer.

    En anal, une pratique trop régulière peut favoriser le relâchement des sphincters et donc une incontinence fécale tout comme l’usage quotidien de gros plug. (gode)

    Webmaster

    Quelques liens pour partager vos expériences ou faire des rencontres :

    Le forum des libertins ICI

    Le forum des gays et lesbiennes ICI

    Pour faire des rencontres cliquez ICI


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :