• Les gang bang de la chienne

    Les gang bang de la chienne


    Les_gang_bang_de_la_chienne.jpg

    Interview privée accordée à Ecrivaillon par un couple du réseau Fessestivites désirant rester anonyme. Au départ nous discutions, l’idée m’est venue de leur proposer de traduire nos échanges comme une interview à publier. Ils ont accepté sous réserve d’anonymat pour ne pas être ennuyés par de multiples demandes. Je les remercie de leur confiance.


    Votre mari ne vous satisfait pas sexuellement ?

    Beaucoup font fausse route avec ces idées là, nous parlons de libertinage par de souci de couple et ne vous y trompez pas, j’aime mon mari, il a une belle queue et est endurant mais j’ai besoin de plus. J’aime les queues des mecs, les sentir vibrer dans mes mains, dans ma bouche et en moi. Les sentir grossir, prendre forme et vie avant qu’elles ne me prennent m’excite au plus au point. Elles sont toutes différentes, du gland à leur forme puis à la texture de la peau qui peut être sèche ou douce comme de la soie.

    Chienne, salope, pute, ces mots ne vous gênent-ils pas ?

    Je m’en moque totalement, pute ne me plait pas plus que ça. Salope je le suis et fière de l’être, je prends les plaisirs de la vie sans aucune retenue et si demain je mers je n’aurai aucun regret.
    Le mot « chienne » me va très bien aussi car j’aime être traitée de chienne en chaleur et d’être traitée comme une chienne tout court parce que dans ces moments-là c’est le cas. Attendre nue à quatre pattes dans la cage avant d’être conduite toujours à quatre pattes aux hommes qui finalement sont aussi des chiens me rend folle. Je n’en ai aucune honte au contraire, je m‘éclate, c’est une forme de préliminaire sensuel. Passer à quatre pattes devant eux en me frottant contre leur jambes m’amuse car ils sont étonnés au départ puis amusés de me voir tortiller des fesses ce qui déclenche des commentaires vulgaires dont je n’ai que faire puisque ce n’est qu’un jeu.

    Il vous attache parfois pour vous forcer ?

    Il m’attache oui mais ne me force jamais, c’est un jeu pour nous et qui me fait décoller encore plus. Vous savez, beaucoup de femmes aiment se sentir impuissances lors de rapports sexuels un peu musclés, être sans défense et sans possibilité de repousser les personnes avec les mains est grisant mais si un jour je veux arrêter je n’ai qu’un mot à dire, cela sera immédiatement fini. Une fois il m’a attachée bras et jambes en croix sur le lit avec un coussin sous le dos pour mieux m’offrir aux hommes.

    J’avais un bandeau sur les yeux de qui ne me permettant pas de les voir c’était géant. Ce jour là dans ma tête j’ai pu réaliser un de mes fantasmes celui du viol. J’avais été enlevée, j’étais séquestrée et vendue comme vide couilles avec moins de droits qu’une pute qui peut refuser un client. Toutes les vingt minutes un homme venait me prendre, Charles surveillait qu’il mettent bien un préservatif, me mettait du lubrifiant puis faisait le proxénète en disant c’est quinze euros les vingt minutes. Le fait de ne pas être en groupe, les mecs bandaient beaucoup plus, je me suis faite défoncer la chatte et j’ai jouis a en tremper le coussin mais c’était finalement moins intéressant que quand ils sont plusieurs sur moi.

    Moins intéressant que quand ils sont plusieurs, vous pouvez m’expliquer ?

    Quand il y a quatre ou cinq mecs qui s’occupent de vous, ils touchent, caresses, se font sucer pendant que l’un d’entre eux vous prend. Vous ne savez plus où donner de la tête, toutes les sensations se mélangent, il y a des fois où je m’accroche à leur queue comme pour m’y tenir ou mordre le drap lors d’un rapport conventionnel. L’expression perdre la tête est vraiment adaptée, il m’arrive de les engueuler pour qu’ils me baisent plus fort ou d’incendier celui qui s’arrête au mauvais moment. Je vais utiliser une image qui n’est pas adaptée, mais c’est comme si toute une « famille » cherchait à me donner du plaisir car au bout du compte, en cherchant le leur, en se servant de moi ils me gâtent et me comblent sans jeu de mot.

    Avez-vous mal quelquefois ?

    Oui bien sur quand ils sont trop rapides ou trop brutaux, je le leur dis et ils corrigent leur façon de faire aussitôt, parfois cela les fait même débander parce qu’ils sont gênés.

    Est-ce qu’il y a des choses que vous n’aimez pas ?

    Ah oui, si un mec n’est pas propre, je le vire ce qui jette un froid mais je m’en moque totalement puis quand ce qui ne bandent pas ne font que me mettre leur doigts dans la chatte comme s’ils cherchaient à me faire jouir. A par me faire des échauffements, rares sont ceux qui arrivent à me conduire au plaisir comme ça.

    Vous préférez l’anal ou le vaginal ?

    Je préfère les deux !

    La double pénétration l’avez-vous déjà faite ?

    Je m’attendais à cette question. Oui je l’ai faite plusieurs fois mais ce n’est pas facile du tout, les mecs ne bandent pas toujours en même temps et ils sortent quand cela commence à être bon. Si deux mecs arrivent à bien se caler c’est très bon mais ce n’est pas toujours aussi extraordinaire qu’on ne le pense. Je n’ai en mémoire qu’une seule fois où deux mecs se sont parfaitement accordés, là c’était divin, j’ai totalement perdu la tête et jouis comme une malade en suçant un mec que j’ai un peu mordu.

    Est-ce que la double pénétration fait mal ?

    Non si avant il y a déjà eu des pénétrations des deux côtés.

    Est-ce que votre mari participe ?

    Il est forcément présent mais il ne participe jamais, son plaisir est de me voir prendre du plaisir et de me dominer sa chienne. Par contre quand les hommes sont partis et que j’ai pris ma douche, là c’est une autre histoire. Même si je suis parfois épuisée, avec ce qu’il m’offre comme plaisir je ne peux rien lui refuser.

    Combien est le nombre maximum d’hommes dans vos soirées ?

    Ce n’est pas une question de nombre mais de qualité, ils peuvent être dix mais il n’y en a parfois que cinq qui sont réellement actifs. Il arrive que mon mari m’offre simplement à deux hommes et c’est parfois tout aussi bon physiquement.

    Est-ce que l’on peut dire que vous êtes une soumise sexuelle ?

    Si vous voulez mais qui est réellement soumis dans l’histoire, les hommes qui me font ce que j’ai envie ou moi qui suis soi-disant forcée ? Oui dans ces moments là, je prends mon pied à être leur chose tout comme celle de mon mari mais la séance terminée, le mot soumise n’est autorisé qu’à mon mari car j’ai plutôt un fichu caractère dans la vie.

    Candauliste, cocu, libertin, où se situe votre mari ?

    Cocu non, il ne l’a jamais été, candauliste s’il faut définir une catégorie, moi je le mettrai plutôt dans la catégorie libertin généreux de l’âme mais à chacun ses mots.

    L’avez-vous fait dans l’autre sens, exemple, c’est lui qui baise avec des filles et vous qui regardez ?

    C’est un de mes fantasmes que de lui offrir à mon tour ce qu’il m’offre mais les filles volontaires sont plus difficiles à trouver. Quand nous allons en club libertin cela s’en approche un peu car s’il baise une femme je fais l’impossible pour achever son mari le plus vite possible afin de pouvoir le regarder être heureux.

    Et vous monsieur, n’êtes-vous pas jaloux ?

    Je suis très jaloux de la capacité que les femmes ont de jouir. Nous les hommes, nous jouissons une fois voir deux dans la soirée, elles peuvent jouir x et x fois, c’est injuste. Donc pour répondre sérieusement à votre question, si ma femme sortait dans mon dos avec un autre homme, là je serai très jaloux et ce serait la fin de notre couple pour cause de trahison, par contre dans nos soirées, pourquoi le serais-je puisque cela me plait de la voir heureuse ?

    Pourquoi ne participez-vous pas pendant le gag bang ?

    Cela ne m’intéresse pas, je préfère l’intimité pour fusionner avec elle, mon plaisir dans ces moments là est totalement différent. Comme dit précédemment, j’aime voir ma femme heureuse cela me suffit. Je m’éclate quand je conduis ma chienne aux mâles, notre complicité est telle que c’est à celui de nous deux qui en fera le plus pour les allumer. Moi en écartant ses fesses par exemple pour faire voir son trou du cul gourmand de bites, elle en agitant ses fesses pour les exciter en me regardant dans les yeux. Ses yeux dans ces moments là sont des lasers d’Amour transportant un lot d’informations qui me sont réservés.

    Interview privée accordée à Ecrivaillon par un couple du réseau Fessestivites désirant rester anonyme.

    POUR EN PARLER DONNER VOTRE AVIS rendez-vous sur le forum libertin ici

    Voir des vidéos de gang bang

    Discuter en chat webcam sur ce sujet

    Faire des rencontres libertines

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :