• GANG BANG GIRL

    GANG_BANG_GIRL.jpg


    Interview privée accordée à Ecrivaillon par un couple du réseau Fessestivites désirant rester anonyme. Au départ nous discutions, l’idée m’est venue de leur proposer de traduire nos échanges comme une interview à publier. Ils ont accepté sous réserve d’anonymat pour ne pas être ennuyés par de multiples demandes. Je les remercie de leur confiance.

    Votre mari ne vous satisfait pas sexuellement ?

    Beaucoup font fausse route avec ces idées là, nous parlons de libertinage par de souci de couple et ne vous y trompez pas, j’aime mon mari, il a une belle queue et est endurant mais j’ai besoin de plus. J’aime les queues des mecs, les sentir vibrer dans mes mains, dans ma bouche et en moi. Les sentir grossir, prendre forme et vie avant qu’elles ne me prennent m’excite au plus au point. Elles sont toutes différentes, du gland à leur forme puis à la texture de la peau qui peut être sèche ou douce comme de la soie.

    Chienne, salope, pute, ces mots ne vous gênent-ils pas ?

    Je m’en moque totalement, pute ne me plait pas plus que ça. Salope je le suis et fière de l’être, je prends les plaisirs de la vie sans aucune retenue et si demain je mers je n’aurai aucun regret.
    Le mot « chienne » me va très bien aussi car j’aime être traitée de chienne en chaleur et d’être traitée comme une chienne tout court parce que dans ces moments-là c’est le cas. Attendre nue à quatre pattes dans la cage avant d’être conduite toujours à quatre pattes aux hommes qui finalement sont aussi des chiens me rend folle. Je n’en ai aucune honte au contraire, je m‘éclate, c’est une forme de préliminaire sensuel. Passer à quatre pattes devant eux en me frottant contre leur jambes m’amuse car ils sont étonnés au départ puis amusés de me voir tortiller des fesses ce qui déclenche des commentaires vulgaires dont je n’ai que faire puisque ce n’est qu’un jeu.

    Il vous attache parfois pour vous forcer ?

    Il m’attache oui mais ne me force jamais, c’est un jeu pour nous et qui me fait décoller encore plus. Vous savez, beaucoup de femmes aiment se sentir impuissances lors de rapports sexuels un peu musclés, être sans défense et sans possibilité de repousser les personnes avec les mains est grisant mais si un jour je veux arrêter je n’ai qu’un mot à dire, cela sera immédiatement fini.



    Une fois il m’a attachée bras et jambes en croix sur le lit avec un coussin sous le dos pour mieux m’offrir aux hommes. J’avais un bandeau sur les yeux de qui ne me permettant pas de les voir c’était géant. Ce jour là dans ma tête j’ai pu réaliser un de mes fantasmes celui du viol. J’avais été enlevée, j’étais séquestrée et vendue comme vide couilles avec moins de droits qu’une pute qui peut refuser un client. Toutes les vingt minutes un homme venait me prendre, Charles surveillait qu’il mettent bien un préservatif, me mettait du lubrifiant puis faisait le proxénète en disant c’est quinze euros les vingt minutes. Le fait de ne pas être en groupe, les mecs bandaient beaucoup plus, je me suis faite défoncer la chatte et j’ai jouis a en tremper le coussin mais c’était finalement moins intéressant que quand ils sont plusieurs sur moi.

    Moins intéressant que quand ils sont plusieurs, vous pouvez m’expliquer ?

    Quand il y a quatre ou cinq mecs qui s’occupent de vous, ils touchent, caresses, se font sucer pendant que l’un d’entre eux vous prend. Vous ne savez plus où donner de la tête, toutes les sensations se mélangent, il y a des fois où je m’accroche à leur queue comme pour m’y tenir ou mordre le drap lors d’un rapport conventionnel. L’expression perdre la tête est vraiment adaptée, il m’arrive de les engueuler pour qu’ils me baisent plus fort ou d’incendier celui qui s’arrête au mauvais moment. Je vais utiliser une image qui n’est pas adaptée, mais c’est comme si toute une « famille » cherchait à me donner du plaisir car au bout du compte, en cherchant le leur, en se servant de moi ils me gâtent et me comblent sans jeu de mot.

    Avez-vous mal quelquefois ?

    Oui bien sur quand ils sont trop rapides ou trop brutaux, je le leur dis et ils corrigent leur façon de faire aussitôt, parfois cela les fait même débander parce qu’ils sont gênés.

    Est-ce qu’il y a des choses que vous n’aimez pas ?

    Ah oui, si un mec n’est pas propre, je le vire ce qui jette un froid mais je m’en moque totalement puis quand ce qui ne bandent pas ne font que me mettre leurs doigts dans la chatte comme s’ils cherchaient à me faire jouir. A par me faire des échauffements, rares sont ceux qui arrivent à me conduire au plaisir comme ça.

    Vous préférez l’anal ou le vaginal ?

    Je préfère les deux !

    La double pénétration l’avez-vous déjà faite ?

    Je m’attendais à cette question. Oui je l’ai faite plusieurs fois mais ce n’est pas facile du tout, les mecs ne bandent pas toujours en même temps et ils sortent quand cela commence à être bon. Si deux mecs arrivent à bien se caler c’est très bon mais ce n’est pas toujours aussi extraordinaire qu’on ne le pense. Je n’ai en mémoire qu’une seule fois où deux mecs se sont parfaitement accordés, là c’était divin, j’ai totalement perdu la tête et jouis comme une malade en suçant un mec que j’ai un peu mordu.

    Est-ce que la double pénétration fait mal ?

    Non si avant il y a déjà eu des pénétrations des deux côtés.

    Est-ce que votre mari participe ?

    Il est forcément présent mais il ne participe jamais, son plaisir est de me voir prendre du plaisir et de me dominer sa chienne. Par contre quand les hommes sont partis et que j’ai pris ma douche, là c’est une autre histoire. Même si je suis parfois épuisée, avec ce qu’il m’offre comme plaisir je ne peux rien lui refuser.

    Combien est le nombre maximum d’hommes dans vos soirées ?

    Ce n’est pas une question de nombre mais de qualité, ils peuvent être dix mais il n’y en a parfois que cinq qui sont réellement actifs. Il arrive que mon mari m’offre simplement à deux hommes et c’est parfois tout aussi bon physiquement.

    Est-ce que l’on peut dire que vous êtes une soumise sexuelle ?

    Si vous voulez mais qui est réellement soumis dans l’histoire, les hommes qui me font ce que j’ai envie ou moi qui suis soi-disant forcée ? Oui dans ces moments là, je prends mon pied à être leur chose tout comme celle de mon mari mais la séance terminée, le mot soumise n’est autorisé qu’à mon mari car j’ai plutôt un fichu caractère dans la vie.

    Candauliste, cocu, libertin, où se situe votre mari ?

    Cocu non, il ne l’a jamais été, candauliste s’il faut définir une catégorie, moi je le mettrai plutôt dans la catégorie libertin généreux de l’âme mais à chacun ses mots.

    L’avez-vous fait dans l’autre sens, exemple, c’est lui qui baise avec des filles et vous qui regardez ?

    C’est un de mes fantasmes que de lui offrir à mon tour ce qu’il m’offre mais les filles volontaires sont plus difficiles à trouver. Quand nous allons en club libertin cela s’en approche un peu car s’il baise une femme je fais l’impossible pour achever son mari le plus vite possible afin de pouvoir le regarder être heureux.

    Et vous monsieur, n’êtes-vous pas jaloux ?

    Je suis très jaloux de la capacité que les femmes ont de jouir. Nous les hommes, nous jouissons une fois voir deux dans la soirée, elles peuvent jouir x et x fois, c’est injuste. Donc pour répondre sérieusement à votre question, si ma femme sortait dans mon dos avec un autre homme, là je serai très jaloux et ce serait la fin de notre couple pour cause de trahison, par contre dans nos soirées, pourquoi le serais-je puisque cela me plait de la voir heureuse ?

    Pourquoi ne participez-vous pas pendant le gag bang ?

    Cela ne m’intéresse pas, je préfère l’intimité pour fusionner avec elle, mon plaisir dans ces moments là est totalement différent. Comme dit précédemment, j’aime voir ma femme heureuse cela me suffit. Je m’éclate quand je conduis ma chienne aux mâles, notre complicité est telle que c’est à celui de nous deux qui en fera le plus pour les allumer. Moi en écartant ses fesses par exemple pour faire voir son trou du cul gourmand de bites, elle en agitant ses fesses pour les exciter en me regardant dans les yeux. Ses yeux dans ces moments là sont des lasers d’Amour transportant un lot d’informations qui me sont réservés.

    Interview privée accordée à Ecrivaillon par un couple du réseau Fessestivites désirant rester anonyme.

    Si vous désirez participer et sauter la soumise, contactez Organisations84 ICI

    Pour organiser un gang bang pour votre soumise cliquez ICI

    Pour faire des rencontres libertines ou BDSM cliquez ICI

    Pin It

    votre commentaire
  • Gang bang BDSM hard rare et vous pouvez participer


    Gang_bang_BDSM_hard_rare_et_vous_pouvez_participer.jpg
    Ce mardi 15 avril, Kaly (soumise maso la quarantaine) sera dressée et éduquée devant vous puis ensuite livrée pour une simulation de viol à des hommes bien hard.

    Cette soumise est consentante et le désire réellement. Elle vous le confirmera de vive voix avant la séance.

    Attendez-vous à du sport avec cette blonde très gourmande de bites mais rebelle que vous pourrez mater avec votre queue.

    Si ce plan vous intéresse et que vous êtes disponible mardi, merci de me le faire savoir par e-mail en adressant votre numéro de téléphone pour avoir l’adresse et les horaires.

    epicurien-stefan@hotmail.com

    www.fessestivites.com confirme que cette annonce est 100 % réelle, Stefan, la soumise et le Maître participent déjà à de très nombreuses soirées BDSM sexe.

    Si vous aussi vous désirez vivre vos fantasmes en gang bang BDSM ou non, contactez epicurien-stefan@hotmail.com

    Pin It

    votre commentaire
  • Les gang bang de la chienne


    Les_gang_bang_de_la_chienne.jpg

    Interview privée accordée à Ecrivaillon par un couple du réseau Fessestivites désirant rester anonyme. Au départ nous discutions, l’idée m’est venue de leur proposer de traduire nos échanges comme une interview à publier. Ils ont accepté sous réserve d’anonymat pour ne pas être ennuyés par de multiples demandes. Je les remercie de leur confiance.


    Votre mari ne vous satisfait pas sexuellement ?

    Beaucoup font fausse route avec ces idées là, nous parlons de libertinage par de souci de couple et ne vous y trompez pas, j’aime mon mari, il a une belle queue et est endurant mais j’ai besoin de plus. J’aime les queues des mecs, les sentir vibrer dans mes mains, dans ma bouche et en moi. Les sentir grossir, prendre forme et vie avant qu’elles ne me prennent m’excite au plus au point. Elles sont toutes différentes, du gland à leur forme puis à la texture de la peau qui peut être sèche ou douce comme de la soie.

    Chienne, salope, pute, ces mots ne vous gênent-ils pas ?

    Je m’en moque totalement, pute ne me plait pas plus que ça. Salope je le suis et fière de l’être, je prends les plaisirs de la vie sans aucune retenue et si demain je mers je n’aurai aucun regret.
    Le mot « chienne » me va très bien aussi car j’aime être traitée de chienne en chaleur et d’être traitée comme une chienne tout court parce que dans ces moments-là c’est le cas. Attendre nue à quatre pattes dans la cage avant d’être conduite toujours à quatre pattes aux hommes qui finalement sont aussi des chiens me rend folle. Je n’en ai aucune honte au contraire, je m‘éclate, c’est une forme de préliminaire sensuel. Passer à quatre pattes devant eux en me frottant contre leur jambes m’amuse car ils sont étonnés au départ puis amusés de me voir tortiller des fesses ce qui déclenche des commentaires vulgaires dont je n’ai que faire puisque ce n’est qu’un jeu.

    Il vous attache parfois pour vous forcer ?

    Il m’attache oui mais ne me force jamais, c’est un jeu pour nous et qui me fait décoller encore plus. Vous savez, beaucoup de femmes aiment se sentir impuissances lors de rapports sexuels un peu musclés, être sans défense et sans possibilité de repousser les personnes avec les mains est grisant mais si un jour je veux arrêter je n’ai qu’un mot à dire, cela sera immédiatement fini. Une fois il m’a attachée bras et jambes en croix sur le lit avec un coussin sous le dos pour mieux m’offrir aux hommes.

    J’avais un bandeau sur les yeux de qui ne me permettant pas de les voir c’était géant. Ce jour là dans ma tête j’ai pu réaliser un de mes fantasmes celui du viol. J’avais été enlevée, j’étais séquestrée et vendue comme vide couilles avec moins de droits qu’une pute qui peut refuser un client. Toutes les vingt minutes un homme venait me prendre, Charles surveillait qu’il mettent bien un préservatif, me mettait du lubrifiant puis faisait le proxénète en disant c’est quinze euros les vingt minutes. Le fait de ne pas être en groupe, les mecs bandaient beaucoup plus, je me suis faite défoncer la chatte et j’ai jouis a en tremper le coussin mais c’était finalement moins intéressant que quand ils sont plusieurs sur moi.

    Moins intéressant que quand ils sont plusieurs, vous pouvez m’expliquer ?

    Quand il y a quatre ou cinq mecs qui s’occupent de vous, ils touchent, caresses, se font sucer pendant que l’un d’entre eux vous prend. Vous ne savez plus où donner de la tête, toutes les sensations se mélangent, il y a des fois où je m’accroche à leur queue comme pour m’y tenir ou mordre le drap lors d’un rapport conventionnel. L’expression perdre la tête est vraiment adaptée, il m’arrive de les engueuler pour qu’ils me baisent plus fort ou d’incendier celui qui s’arrête au mauvais moment. Je vais utiliser une image qui n’est pas adaptée, mais c’est comme si toute une « famille » cherchait à me donner du plaisir car au bout du compte, en cherchant le leur, en se servant de moi ils me gâtent et me comblent sans jeu de mot.

    Avez-vous mal quelquefois ?

    Oui bien sur quand ils sont trop rapides ou trop brutaux, je le leur dis et ils corrigent leur façon de faire aussitôt, parfois cela les fait même débander parce qu’ils sont gênés.

    Est-ce qu’il y a des choses que vous n’aimez pas ?

    Ah oui, si un mec n’est pas propre, je le vire ce qui jette un froid mais je m’en moque totalement puis quand ce qui ne bandent pas ne font que me mettre leur doigts dans la chatte comme s’ils cherchaient à me faire jouir. A par me faire des échauffements, rares sont ceux qui arrivent à me conduire au plaisir comme ça.

    Vous préférez l’anal ou le vaginal ?

    Je préfère les deux !

    La double pénétration l’avez-vous déjà faite ?

    Je m’attendais à cette question. Oui je l’ai faite plusieurs fois mais ce n’est pas facile du tout, les mecs ne bandent pas toujours en même temps et ils sortent quand cela commence à être bon. Si deux mecs arrivent à bien se caler c’est très bon mais ce n’est pas toujours aussi extraordinaire qu’on ne le pense. Je n’ai en mémoire qu’une seule fois où deux mecs se sont parfaitement accordés, là c’était divin, j’ai totalement perdu la tête et jouis comme une malade en suçant un mec que j’ai un peu mordu.

    Est-ce que la double pénétration fait mal ?

    Non si avant il y a déjà eu des pénétrations des deux côtés.

    Est-ce que votre mari participe ?

    Il est forcément présent mais il ne participe jamais, son plaisir est de me voir prendre du plaisir et de me dominer sa chienne. Par contre quand les hommes sont partis et que j’ai pris ma douche, là c’est une autre histoire. Même si je suis parfois épuisée, avec ce qu’il m’offre comme plaisir je ne peux rien lui refuser.

    Combien est le nombre maximum d’hommes dans vos soirées ?

    Ce n’est pas une question de nombre mais de qualité, ils peuvent être dix mais il n’y en a parfois que cinq qui sont réellement actifs. Il arrive que mon mari m’offre simplement à deux hommes et c’est parfois tout aussi bon physiquement.

    Est-ce que l’on peut dire que vous êtes une soumise sexuelle ?

    Si vous voulez mais qui est réellement soumis dans l’histoire, les hommes qui me font ce que j’ai envie ou moi qui suis soi-disant forcée ? Oui dans ces moments là, je prends mon pied à être leur chose tout comme celle de mon mari mais la séance terminée, le mot soumise n’est autorisé qu’à mon mari car j’ai plutôt un fichu caractère dans la vie.

    Candauliste, cocu, libertin, où se situe votre mari ?

    Cocu non, il ne l’a jamais été, candauliste s’il faut définir une catégorie, moi je le mettrai plutôt dans la catégorie libertin généreux de l’âme mais à chacun ses mots.

    L’avez-vous fait dans l’autre sens, exemple, c’est lui qui baise avec des filles et vous qui regardez ?

    C’est un de mes fantasmes que de lui offrir à mon tour ce qu’il m’offre mais les filles volontaires sont plus difficiles à trouver. Quand nous allons en club libertin cela s’en approche un peu car s’il baise une femme je fais l’impossible pour achever son mari le plus vite possible afin de pouvoir le regarder être heureux.

    Et vous monsieur, n’êtes-vous pas jaloux ?

    Je suis très jaloux de la capacité que les femmes ont de jouir. Nous les hommes, nous jouissons une fois voir deux dans la soirée, elles peuvent jouir x et x fois, c’est injuste. Donc pour répondre sérieusement à votre question, si ma femme sortait dans mon dos avec un autre homme, là je serai très jaloux et ce serait la fin de notre couple pour cause de trahison, par contre dans nos soirées, pourquoi le serais-je puisque cela me plait de la voir heureuse ?

    Pourquoi ne participez-vous pas pendant le gag bang ?

    Cela ne m’intéresse pas, je préfère l’intimité pour fusionner avec elle, mon plaisir dans ces moments là est totalement différent. Comme dit précédemment, j’aime voir ma femme heureuse cela me suffit. Je m’éclate quand je conduis ma chienne aux mâles, notre complicité est telle que c’est à celui de nous deux qui en fera le plus pour les allumer. Moi en écartant ses fesses par exemple pour faire voir son trou du cul gourmand de bites, elle en agitant ses fesses pour les exciter en me regardant dans les yeux. Ses yeux dans ces moments là sont des lasers d’Amour transportant un lot d’informations qui me sont réservés.

    Interview privée accordée à Ecrivaillon par un couple du réseau Fessestivites désirant rester anonyme.

    POUR EN PARLER DONNER VOTRE AVIS rendez-vous sur le forum libertin ici

    Voir des vidéos de gang bang

    Discuter en chat webcam sur ce sujet

    Faire des rencontres libertines

    Pin It

    votre commentaire
  • Sibylle BDSM et gang bang réel avec Maître TSM


    sibylle_bdsm_gang_bang_maitre_tsm_03.jpg
    Une très belle pouliche s’est présentée à moi pour que je la drive pendant une vidéo Jacquie et Michel TV. Sa peau basanée soulignait à merveille ses dents d’une blancheur éclatante dévoilées par un sourire un peu tendu. Organisations84 ne m’avait pas menti, cette fille avec sa magnifique chevelure brune allait mettre le feu aux poudres chez les mâles qu’il avait prévu pour ce gang bang BDSM.

    Sibylle commit sa première faute en s’essayant près de moi avant que je l’y invite, un recadrage immédiat fit fondre son sourire charmeur. Je lui ai imposé de se mettre en position 6, une des positions de soumise bien connue par le film d’Histoire d’O. Un petit interrogatoire me permit de la découvrir un peu plus ainsi que ses limites et interdits avant que je m’occupe de son « cas ». Que je lui apprenne à me parler avec le respect qui sied aux maîtres en concluant ses phrases par « oui Maître TSM » semblait l’amuser, provocation ou inconscience je ne saurai le dire mais elle allait rapidement devoir baisser la garde sans quoi, ses fesses n’allaient pas prendre que des bites…..

    - Lèves-toi et déshabille-toi que je regarde un peu comment tu es foutue petit bourgeoise ! Mets-y une certaine élégance, tu n’es pas dans ta salle de bain, je veux que les mecs qui visionneront la vidéo soient excités par ton effeuillage. Lui ai-je indiqué avec une voix ne laissant pas d’alternative possible puisqu’elle avait accepté mes règles.

    Peu habituée à ce genre de chose, j’ai du l’obligée à recommencer en lui donnant quelques conseils d’esthétisme quand soudain, l’inconsciente m’a lancé son soutien-gorge à la figure. Je n’ai pas bougé d’un cil, à mon regard elle a immédiatement compris son erreur.

    - Sur la table il y a des menottes, tu vas te les mettre toute seule en signe d’offrande totale et d’acceptation de ce qu’il va suivre.

    Toujours aussi provocatrice, elle me toisait presque d’un air de dire « vous n’êtes pas capable de me les mettre vous-même ». Cette fille m’excitait de par sa beauté mais aussi son inconsciente provocation, mais comme à mon habitude je suis resté d’un calme olympien, tout se paye dans la vie, elle allait rapidement s’en rendre compte. Sous mon grand noyer, un anneau de suspension pour le shibari est posé à demeure, lorsqu’à l’aide d’une corde de shibari attachée aux menottes j’ai fait remonter ses poignets au-dessus de sa tête pour les immobiliser, intégralement nue, menottée avec son corps ainsi offert, Sibylle a commencé a perdre un peu de sa superbe.

    A la vue de mes martinets BDSM, d’ABCplaisir puis de mes fouets, son sourire provocateur s’est transformé aussitôt, ses dents blanches plantées dans sa lèvre inférieure surlignée d’un rouge à lèvre rouge m’indiquaient clairement une réelle inquiétude. J’aime ce moment où les soumises découvrent mon matériel pouvant les caresser, les faire jouir ou les punir. Pour augmenter un peu la pression j’ai fait claquer un de mes fouets sans même la toucher, elle poussa aussitôt un délicieux petit cri. N’étant « qu’un peu sadique » je ne l’ai pas fouettée tout de suite, à l’aide de mes deux martinets j’ai commencé à la « chauffer » en donnant de petits coups sur la totalité de son corps tout en tournant autour d’elle. Ce qui est génial avec deux martinets tournoyant dans tous les sens c’est que les soumises ne savent plus où donner de la tête. Lorsque j’ai vu son visage s’épanouir, j’ai compris qu’il était temps de la faire « grimper » un peu plus dans les sensations.

    - Ecarte les jambes, je vais m’occuper de ta chatte !

    Sibylle oublia de répondre « Oui Maître TSM » ce qui lui valut coup un peu plus appuyé sur ses fesses délicatement galbées puis un autre sur ses cuisses fuselées pour qu’elle écarte ses jambes comme une bonne soumise obéissante. Il est extrêmement plaisant de regarder le visage d’une soumise lorsque vous lui donner des coups de martinet entre les jambes, même s’ils sont dosés, la peur s’affiche sur le visage avant de se transformer pour afficher la surprise puis le plaisir.

    - Et oui ma belle, savamment dosé le martinet sur la chatte peut être extrêmement agréable n’est-ce pas ?

    - Oui Maître TSM ! Me répondit Sibylle entre deux souffles courts.

    Lorsque qu’avec mes deux martinets je porte des coups entre les jambes d’une fille debout jambes écartées, non seulement je les dose mais dans ma perversité je réserve une petite impulsion en traction lors du retour des lanières de façon qu’après l’impact, elles lui caressent les lèvres et le clitoris. Très rapidement le visage de Sibylle a commencé à évoluer, le plaisir montait lentement, un régal pour mes yeux. Les petits picotements et les caresses lui plaisaient tellement qu’elle s’y offrait en ondulant des fesses sous le plaisir.

    - Tu ne mérites pas de jouir maintenant, tu m’as trop provoqué, je vais plutôt faire venir les mâles bien montés que Organisations84 a trouvé pour ton gang bang.



    sibylle_bdsm_gang_bang_maitre_tsm_04.jpg

    Que je la coupe en pleine montée du plaisir, m’a valu un regard froid en disant long…. Livrée en pâture aux mains de tous hommes venus pour la sauter, Sibylle ne savait plus où donner de la tête. Ils lui caressaient le sexe, les fesses, les cuisses en même temps sous mes commentaires guères élogieux pour la rebelle qui n’allait pas tarder à chanter…. Les mâles en rut l’aurait bien « croquée » tout de suite mais j’avais encore des projets SM pour cette rebelle, ils ont été invités à prendre un verre puis à s’asseoir pour assister à la danse des fesses. Armé de mes deux fouets d’ABCplaisir, avec douceur comme pour l’apprivoiser j’ai commencé à la caresser avec des coups très modérés. Sa peur des fouets passée, elle se mit à onduler sous les lanières bienfaisantes, un pur délice pour les mâles s’étant déjà déshabillés et se caressant doucement pour se mettre en forme. Deux coups de fouet très rapides et nettement plus appuyés la firent bondir et crier.

    - Ca c’est pour le soutien-gorge que tu m’as jeté à la figure !



    sibylle_bdsm_gang_bang_maitre_tsm_05.jpg

    Deux autres tombèrent avec la même puissance lançant deux fines stries sur ses hanches si gracieuses qu’elles sont un véritable appel à la caresse, que ce soit des mains ou des fouets. Des enroulés aux portés sur ses fesses puis aux furtives caresses des lanières de fouet ultra dosés passant entre ses jambes, la belle Sibylle se perdait en montant à nouveau dans les plaisirs de l’abandon piquant. Lors d’une pause, mes doigts firent un passage entre ses cuisses, la belle était trempée, signe qu’il était temps de conduire la pouliche à la saillie. Conduite à quatre pattes comme une chienne à une vielle charrue, elle ne recommença pas ses provocations et s’y laissa attacher penchée en avant fesses et bouches offertes.

    - Messieurs, la jument est à vous, vous pouvez la baiser comme il vous plaira, son cul, sa chatte et sa bouche sont à votre disposition. Préservatif obligatoire pour tous et s’il vous fait débander, branlez vous et éjaculez sur son corps mais sans préservatif, aucune pénétration ne sera acceptée. Sibylle dit-leur que tu veux te faire baiser comme une chienne en chaleur !

    - Oui Maître TSM, je veux me faire baiser comme une chienne en chaleur. Répondit-elle du fond du cœur !!!!!!!

    Sa bouche ne fut pas épargnée, son sexe non plus, comme elle n’était plus rebelle, j’ai donc libéré ses mains pour qu’elles soient plus utiles pour les mâles. Une demi-heure plus tard, il m’a semblé utile de lui faire découvrir les biens faits de la barre d’écartement de baise d’ABCplaisir. Les chevilles et les poignets attachés par cette barre, elle offrait ses atours sans aucune possibilité de fuite. Je me suis assis un instant face à elle, pendant que les mecs la baisaient à tour de rôle. Sa tête posée sur ma cuisse me rapportait les mouvements en même temps que ses doux gémissements de plaisir charmaient mes oreilles gourmandes de cette mélodie. Sibylle oubliait la caméra et se laissait aller, un vrai ravissement.



    sibylle_bdsm_gang_bang_maitre_tsm_09.jpg


    La barre d'écartement d'ABCplaisir


    Pour varier un peu les plaisirs, je l’ai faite rouler sur le dos, les mains et les chevilles entravées par la barre la mirent dans une position d’offrande totale, son petit trou du cul semblait même faire de l’œil à la caméra et aux mâles. Un des mâles s’occupa de son petit qui ne tarda pas à devenir grand et accueillant sous les assauts répétés des adeptes de la sodomie. Il était temps pour la vidéo d’en venir aux « ajacs » les mecs furent donc invités à se branler sur la jument rebelle devenue obéissante. Pleine de sperme, je la trouvais nettement moins jolie ! Ayant une envie d’uriner, je me suis mis face à Sibylle et j’ai sorti mon sexe au grand étonnement des habitués qui ne l’avaient jamais vu puisque je ne mélange jamais BDSM et sexe.

    - Si tu bouges je t’explose les fesses au fouet, j’ai encore un petit compte à régler avec toi car je n’ai pas oublié le regard hautain que tu m’as lancé à ton arrivée. Pleine de sperme tu es moche, je vais te laver à ma façon. Ferme les yeux !

    Elle fut tout autant surprise que les mâles mais ne bougea pas d’un pouce lorsque je lui ai pissé dessus pour la débarrasser du sperme. Les bonnes choses ayant une fin, je l’ai attrapée par le collier pour la conduire à quatre pattes comme une chienne en mon logis en passant devant les mâles qui n’ont pu contenir leur envie de l’applaudir pour la féliciter de son courage.

    A peine entrée dans la maison, je l’ai aidée à se relever pour la conduire à la salle de bain pour une douche salvatrice. Je lui ai donné un peignoir et une serviette avant de fermer la porte pour qu’elle puisse se retrouver en tant que « femme » et non plus « soumise sexuelle ». Je suis toujours étonné du respect des hommes que trouve Organisations84 car lorsqu’elle nous a rejoint pour prendre un verre avec nous, ils l’ont tous vouvoyée en lui parlant comme à une grande dame qu’elle est quand elle ne s’abandonne pas pour des égarements sexuels et orgasmiques.

    Si vous désirez participer à un gang bang, ou en organiser un avec ou sans BDSM pour votre soumise ou votre femme je vous recommande Organisations84, vous ne serez pas déçu !

    Maître TSM

    Réseau de rencontres www.fessestivites.com


    Les accessoires de la vidéo et de cette rencontres sont de la boutique ABCplaisir


    Voir les photos de Sibylle BDSM gang bang  Maître TSM

    Pin It

    votre commentaire
  • Machine à baiser à saisir sans tarder sur ABCplaisir.compour un plaisir sans pareil ou pratiquer la double pénétration qui déménage

    Machine à baiser Fuck Machine

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique