• Mon premier rosebud ma première fessée.

    Mon premier rosebud ma première fessée.


    Ecrivaillon membre du réseau Fessestivites

    Fessée spank

    J’ai rencontré Fred sur Fessestivites.com, c’est un homme charmant, doux, câlin et attentionné sans aucune vulgarité. Une perle me direz-vous ?

    Oui et non, oui pour toutes les qualités ci-dessus et non (enfin presque non) car c’est un Maître d’une certaine poigne qui me guide irrémédiablement vers la soumission. J’ai eu beau lui dire que le SM ne m’attirait pas, cet enfoiré parvient à me faire vibrer en me faisant des choses que je n’aurai jamais acceptées d’un autre que lui.

    Un exemple ?

    Bien volontiers !

    La fessée compte de ses passions sadiques et cruelles. Il m’a convaincue d’essayer en me promettant d’être doux et d’arrêter sur simple demande. Vous me croirez ou non, cet enfoiré d’amour m’a fessée pendant une heure ! Mes fesses étaient rouges vif et je n’ai pas eu mal un seul instant. Ses mains perfides étaient si douces que les claques qu’il me donnait ressemblaient à des caresses. Des caresses j’en ai eu des tonnes entre chaque claque si bien que je ne me suis jamais rendu compte que mes fesses devenaient rouges tant le plaisir montait en moi.

    Il m’a eue par surprise alors que j’étais allongée nue sur le ventre sur mon lit. Sa langue courait de ma raie des fesses jusqu’à ma nuque pendant qu’il tapotait mes fesses.
    Tout en me caressant du bout des doigts il m’a proposée de donner une petite fessée d’amour puis m’a grignoté l’oreille et le cou. Ses mains tombaient doucement sur mes fesses plus qu’elles fessaient, puis elles les caressaient. Et là, l’appel du plaisir a été plus fort que ma résistance, je me suis cambrée pour les lui offrir.

    Assis sur le lit il m’a attirée sur ses jambes. Pourquoi je me suis laissée faire je n’en sais rien ! Au début sa fessée ressemblait presque à un massage, (j’adore qu’on s’occupe de moi) après c’était un peu plus fort mais doux et si bon en même temps surtout qu’entre deux claques j’avais droit à des caresses. Hummmmm

    Lorsqu’il m’a délicatement poussée je lui en ai redemandé mais il a refusé en me disant que mes fesses étaient déjà bien rouges. Je ne l’ai pas cru mais quand je me suis retournée pour les voir, OUF ! Je suis allée vérifier dans le miroir de la salle de bain et j’ai immédiatement compris que je m’étais faite avoir. Je me suis faite avoir dans le sens où aujourd’hui je ne peux plus lui dire que je n’ai pas aimé et que j’ai eu mal. GRRRR

    En conquérant sadique qui dévore ses proies, il m’a attrapée et jetée sur le lit où il m’a violée d’amour en me tenant les mains. Ca par contre j’adore car au plus je suis tenue, au plus je me libère, au plus je me sens libre. Libre de savourer le plaisir d’un homme qui me prend, me force, me fait crier et me rend folle. Il m’a juré qu’un jour il m’attacherait et me violerait mais je ne me sens pas encore prête au BDSM même si j’ai une totale confiance en lui.

    Rosebud

    MA SORTIE AU RESTO AVEC UN ROSEBUD

    Nous surfions sur Fessestivites quand l’idée d’aller visiter la boutique www.ABCplaisir.com nous a été proposé par un email annonçant des réductions pour les membres du réseau. Mon enfoiré d’Amour m’a fait voir ce qu’est un rosebud. J’étais dubitative quand au plaisir qu’il y a à se promener avec un bijou dans les fesses et pour me le faire découvrir, il en a commandé un immédiatement.

    Quelques jours plus tard, il me l’a offert avec une rose et une bouteille de champagne que nous avons sifflé en un rien de temps. Est-ce dû au champagne ou au pouvoir de persuasion de Fred que j’ai accepté, mais à quatre pattes sur le canapé je lui ai tendu mes fesses alors que je ne suis pas attirée par le plaisir anal. Tel un gourou mon gougeât d’amour m’a encore manipulée en usant de toute la persuasion câline d’un guide décidé. Mangée, j’ai été mangée, caressée, bichonnée pendant que le bijou se jouait de mon petit anus terriblement contracté d’après lui.

    L’objet, pardon le bijou, est entré en moi sans me faire mal je l’avoue. Mon salop d’Amour et gourou a donc su séduire mon trou du cul et sa propriétaire car j’ai fini quelques minutes plus tard par jouir sous ses caresses. C’est complètement fou ! Même mon trou du cul, zone interdite, prohibé, défendue, se contractait ! ! ! !

    Ayant parié avec lui que je ne risquais pas de jouir avec un truc dans le cul, j’ai été obligée d’accepter un gage. J’ai beau être une fille et avoir 25 ans, j’ai des couilles au cul excusez-moi l’expression les mecs, moi j’assure.

    Cet enfoiré que je hais parfois mais que j’aime pour sa gentillesse, son respect et sa douceur m’a obligée à me présenter nue en webcam sur le chat avec mon intimité comblée par le rosebud pendant 10 minutes en webcam sur le salon BDSM de Fessestivites.com ! ! !

    Personne ne voyait mon visage mais au départ j’étais blême de chez blême et je le détestais un peu. Nue, penchée en avant devant la webcam, je dévoilais toute mon intimité à des dizaines de personne. Encore une fois, Fred avait raison (un gourou je vous dis) au bout d’un moment j’ai éprouvé un sentiment de fierté. Fierté parce que j’assurai envers mon guide d’amour, fierté parce que les internautes de fessestivites m’ont félicitée d’avoir eu le courage de le faire.

    Ce soir je vais devoir encore assurer et je ne suis pas fière. Je devrai arrêter de parier avec Fred ! ! ! Ayant encore perdu un pari, je vais devoir sortir nue au resto sous une superbe robe qu’il vient de m’offrir mais avec mon rosebud dans les fesses. Pour me rassurer cet enfoiré de Fred m’a dit que je devrai serrer les fesses pour ne pas le perdre en plein resto ! ! ! !

    Je vous raconterai peut-être mais là je vais sagement me coucher, sage, enfin peut-être…..

    Rosebud

    Réagissez à cette histoire sur le forum Fessée ICI

    http://www.fessestivites.com/phpBB3/fessee/


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :