• LE MARCHE AUX ESCLAVES

    Le Marché aux « esclaves » de www.fessestivites.com permettant de passer du virtuel à la réalité compte à ce jour 28 personnes inscrites.

    Attention à la date limite des inscriptions

    Cette première expérience devrait être un succès au vue des candidatures sérieuses. 28 personnes ont adressé leur fiche d'inscription avec leurs coordonnées téléphoniques au webmaster qui gère ce marché.

    Des hommes, des femmes seules et des couples se lancent donc dans cette grande aventure qui va leur permettre de réaliser leurs fantasmes en toute sécurité le temps d'un week-end.

    Les premières rencontres BDSM auront donc lieux en mars 2012 et le grand marché (rencontre de tous les acteurs) aura lieu sur une propriété privée en juillet 2012. 

    Qui l'aurait cru ? ? ?

    TSM

    Pin It

    votre commentaire
  • Compte-rendu de la féria des vendanges SM et ABDL du 10 et 11 septembre 2011

    Depuis que le site de rencontre www.Fessestivites.com organise des pique-niques de rencontres libertines entre adeptes du SM mais aussi avec des ABDL, nous allons toujours plus loin dans les folies et les plaisirs. S'il n'y a pas eu de rapport sexuel au sens propre, il y a eu un nombre incalculable de jouissances.

    Nous étions trente, trente membres du réseau fessestivites prêts à en découdre au nom du plaisir et de l'amitié.

    En principe, un pique-nique se déroule un midi, ceux de fessestivites durent deux jours, les participants étant si heureux de s'amuser qu'ils n'arrivent pas à se quitter. Notre premier soumis est arrivé le vendredi soir pour nous aider à tout préparer. Histoire de bien le « recadrer » et de le mettre dans l'ambiance, je l'ai menotté et entravé à un gros meuble avec un pastaga histoire qu'il ne se déshydrate pas.

    J'aime faire des surprises, faire vibrer nos soumis et soumises, leur faire de petites peurs. S'il s'attendait à voir arriver Dame Miraë, il ne s'attendait pas à ce qu'elle soit accompagnée..... Maîtresse Lyli ne s'est en rien offusquée de voir un soumis nu entravé contrairement à lui qui a vécu un petit moment de flottement et se demandait dans quel guêpier il s'était fourré. J'adore !

    Pendant la soirée, Dame Miraë s'est amusée avec son soumis mais modérément de façon à l'économiser pour le lendemain. Le samedi matin fut chaud avec l'arrivée étalée de deux autres soumis, des participants en caravane, en camping-car, d'autres avec des tentes, matériel de camping et des glacières bien garnies. Tout ce beau monde parce qu'il y avait vraiment du beau monde, a prêté main forte pour les derniers préparatifs. Les premières fessées ont commencé à tomber ci-et là histoire de recadrer les soumises un peut trop excitées.

    Image3

    En guise de présentation pour ceux qui ne se connaissaient pas, il y eu quelques coups de fouets d'échangés histoire de sceller l'amitié. Cette phrase peut paraître antinomique certes, mais lorsqu'on s'échange des coups de fouet, ce n'est pas forcément parce que l'on est fâché. Les soumis et soumises vous le confirmeront.

    L'apéro et le pique-nique terminé, un Maître eut la mauvaise idée de s'étendre sur un hamac pour une sieste digestive. Quatre soumises non surveillées et affamées se sont jetées sur lui toutes griffes et caresses dehors. L'une d'elle plus virulente que les autres, s'est prise une petite fessée, pédagogie visant à lui expliquer qu'il ne faut pas bousculer un Maître qui se réveille. Pour avoir la paix, nous avons enfermé les soumis et soumises dans le soumilliers pendant que l'on préparait les chevaux, pardon, les pony-girl qui serviraient à encadrer le « bétail » pour l'imbandido.


    Le soumilier ouvert, le bétail ne put se ruer dehors car nous avions pris le soin d'entraver leurs antérieurs. C'est donc encadré par les pony et les cavaliers armés de cravaches que le troupeau fut conduit aux arènes matérialisées pour la circonstance par une simple corde et des piquets. Parqué en son milieu, le bétail put souffler un peu et être présenté.


    Pour donner le ton, j'ai ouvert la corrida en choisissant une soumise rebelle avec l'idée de la recadrer un peu. La garce fonça dans l'homme et non pas dans la cape rouge puis faillit par deux fois me clouer au sol. Comme l'on peut s'en douter, elle fut graciée, cela aurait été dommage de l'embrocher d'une épée. Les Maîtres et Maîtresses durent choisir une bête à combattre mais dans une logique d'échange de soumis et soumise afin de renforcer les liens amicaux. La corrida fut rude pour les dominants et dominantes mais extrêmement divertissante car le « bétail » désirait que son Maître ou sa Maîtresse soit fier.

    Image20

    Les nouveaux soumis de Dame Miraë n'en croyaient pas leurs yeux. S'ils avaient entendu parler du réseau Fessestivites, ils n'avaient en aucun cas imaginé qu'autant de passionnés puissent se réunir et jouer ainsi dans une ambiance cordiale et ultra complice avec ce degré de respect mutuel. Et oui mesdames et messieurs, le BDSM se pratique de diverses façons. En club c'est une ambiance, à la maison seul ou a deux/trois couples cela en est une autre et lors des pique-niques de Fessestivités, on abandonne un peu les caryotypes pour se laisser aller sans penser à l'image pour y préférer la complicité extrême.

    Pour la ferrade, en guise de fers brulants, j'ai choisi des feutres à bestiaux, l'idée étant de marquer le bétail pas de le brûler. Bien décidé cette fois à mater la soumise rebelle, je l'ai prise de front mais son corps transpirant fut difficile à saisir ce qui me valut une belle gamelle avec en prime une soumise aussi furieuse qu'un taureau de combat ! Les gardians gardèrent un moment l'œil rivé sur la lutte même pas finale avant de se décider à venir me prêter main forte devant mes difficultés à maîtriser la bête fort charmante au demeurant. Marquée comme il se doit, elle se résolue à abdiquer mais elle s'était vaillamment défendue. OUF ! (Comme il n'y a aucune violence dans nos jeux, ce fut un corps à corps particulièrement épuisant)

    Image34

    L'une après l'autre les bêtes furent marquées par les gardians qui s'étaient enrichies de mes difficultés mais plus d'un se sont retrouvés dans des situations pittoresques et non conventionnelles en Camargue. Et là, une jeune et adorable Maîtresse passa devant moi sans prendre garde au renard sommeillant dans mon cerveau de malade mental. Je l'ai attrapée à bras le corps comme le bétail puis plaquée au sol. Elle se mit à rugir puis à se débattre mais les gardians avaient compris mon idée. Histoire de délirer un peu, nous la marquâmes donc comme les soumis et soumises ce qui nous valut son plus beau sourire...... et quelques représailles amicales bien que colorées.

    Si nous n'avons coupé aucune queue ni aucune oreille, nous nous sommes amusés comme des gamins et c'est tout heureux mais épuisés que nous avons décidé de faire une pause. Bière et café puis litres d'eau furent consommés autour des guitares et soumises martyrisées pour le plaisir de les martyriser. Il y eut des duos de cravache, de la canne anglaise, du fouet, des fessées, puis des attaques de clito à main armée. A force de les maltraiter, certaines finirent par pousser de grands cris mais de jouissance seulement rassurez-vous.

    Image38

    Il y eu un très joli shibari réalisé par un ABDL contraint de rester en couche puisque sa nurse et épouse l'avait emmailloté d'une grosse culotte à cadenas. Personnellement je trouve que de laisser un grand bébé jouer avec des cordes peut générer un accident, mais la dite nurse un gros martinet à la main encadra son bébé d'une pédagogie efficace. Un grand bravo à ce couple ABDL aussi formidable que sympa parce qu'il n'a pas peur de parler et d'afficher ses passions au milieu d'un groupe d'adeptes du SM. Grâce à leur courage, le monde des ABDL fut découvert par les adeptes du BDSM présents et généra des questions constructives voire même des questions très intéressées.....

    Image57

    Dame Miraë entrepris une soumise à la bougie. La dite soumise y prenant grand plaisir, elle ne l'épargna pas en lui versant des litres de cire comme le démontrent les photos !!!! Cette initiative fut appréciée et reproduite par d'autres Maîtresses et Maîtresses réhydratés par l'apéro. Maître Mike transforma sa charmante et adorable soumise en chandelier après l'avoir grandement colorée..... Les jeux et plaisirs furent si intenses que tardivement nous avons du quasiment terminer le rapatriement sur la terrasse des tables, chaises et matériels à la lampe de poche.

    Les restes du pique-nique du midi furent à nouveau mis en commun pour le repas du soir qui se déroula dans une ambiance particulièrement complice. Les guitares accompagnèrent les cafés, à la demande de Dame Miraë je fis un petit concert de piano allant du classique à la variété pour être rejoint par des voix qui nous charmèrent cette fois avec autre chose que des « aie » ou des cris de jouissances. Le côté festif généra quelques envies. Certains se mirent à danser, d'autre à fesser en rythme. Que du bonheur !

    Que du bonheur sauf qu'en tant que musicien, j'ai explosé deux cravaches sur les postérieurs se prêtant volontairement à moi pour être mes batteries. La fameuse soumise rebelle a emporté comme trophée la cravache que qu'ai cassé sur ses fesses. L'image du Maître de ce pauvre TSM risque d'en souffrir mais entre nous, il s'en tape le coquillard à la main puisqu'il n'a plus de cravache. (Passage lamentable certes, passez au chapitre suivant)

    Petit à petit le moineau fait son nid, l'appel du nid se fit sentir tard dans la nuit pour les participants de ce pique-nique fou.

    LE DIMANCHE MATIN


    Petit déjeuner zen, tranquille et hors jeu. Prendre une douche semble logique mais c'était sans compter sur les idées des uns et des autres..... Les provocations amicales entre joueurs en emmena certains à se laver au jet dans le jardin puis Dame Miraë à doucher au jet d'eau glacée certains soumis sur le gazon maudis. Une fois propre, ce petit monde fut invité dans la salle de cinéma, à savoir un petit salon où l'on était franchement à l'étroit, pour regarder les photos prises pendant cette journée mémorable. Les murs gardent en mémoire les sourires et rires...

    Réunir autant de joueurs même un dimanche matin, génère forcément des provocations, des envies et des délires. Suite à cette séquence cinéma, le cinéma reprit sur la terrasse avec des massages de fessiers aux orties par exemple et d'autres matériaux non bio..... Et là, un pauvre homme entouré de très charmantes dames se laissa convaincre de s'étendre sur la table aux supplices. La gente féminine fut très attentionnée avec son fessier qui goutta grandement à leurs mimines et à la canne anglaise de Dame Miraë.

    Image81  

    Dame Miraë une fois lancée ne s'arrête plus. Elle prit soin des fesses rouges et marquée avec du talc, tourna le pauvre homme martyrisé sur le dos et lui mit une grosse couche devant tout le monde avant de l'inviter à aller s'asseoir d'une grande claque sur sa couche. L'heure de l'apéro ayant sonnée..... nous primes un repas une heure plus tard.

    En guise de sieste, les délires reprirent. La fameuse soumise rebelle (mais adorable) recommença à « m'agacer » par jeu. Comme le matériel était à porté de main, je lui mis une menotte au poignet pour la conduire à l'arbre de la terrasse. Et là, mesdames et messieurs, elle me provoqua encore en me disant : « je m'en fous, celle-là je sais les ouvrir » ! C'est vous dire le caractère de la rebelle.....

    SAUF QUE, mes menottes ne s'ouvrent pas sans clé et que je n'étais absolument pas disposé à les lui donner mais plutôt à lui donner une bonne fessée. Comme il y eut d'autres volontaires pour rejoindre l'arbre des tourments, nous embarquâmes les soumis et soumises au fond du jardin pour les arrimer à un arbre plus gros pouvant supporter un plus grand nombre de personnes. Les oiseaux se sont étonnés que l'on allume des bougies en plein après-midi et que les branches bougent autant....

    Image99

    Les Maîtres et Maîtresses épuisés, décidèrent d'un commun accord qu'il convenait d'achever ces assoiffés de supplices. Le ton fut donc plus dur que le samedi et paradoxalement les jouissances furent encore plus intenses.

    Image104

    L'une d'elle ayant échappé à notre sadisme et à la jouissance m'en informa en m'indiquant qu'elle aurait bien aimé vivre ce que nous avions fait à sa copine la veille. Attrapée manu militari, elle fut couchée sur la table des supplices pour une compil de pratiques, à savoir : fist / clitothérapie, mamothérapie, palpassions multiples. Comme nous étions cinq sur elle, sa jolie voix n'a pas tardée à prendre de l'ampleur mais pour être surs que nous allions bien « achever » cette gourmande nous ne nous sommes pas arrêtés lorsqu'elle nous a crié « stop je n'en peux plus ». Cette perle que nous espérons vivement revoir a ravi nos oreilles et celles des lapins dans un rayon de deux kilomètres. Non mais !

    C'est donc le dimanche vers 18 heures que le pique-nique du samedi a pris fin.

    Nous garderons en mémoire ce week-end extraordinaire qui s'est déroulé en présence de personnes charmantes, sérieuses, joueuses et sans prise de tête. Que du bonheur. Entre nous, revenir sur terre et à la réalité lundi pour travailler fut hard.

    TSM

    Toutes les photos sont ici sur www.fessestivites.com

    Pin It

    1 commentaire
  • Compte-rendu de la visite médicale des soumis et soumises du réseau Fessestivites.

     

    Les couples présents lors de cette rencontre étaient formidables, sans prise de tête, sérieux, très ouverts d’esprits avec du savoir vivre et de l’humour.  Le soleil étant au rendez-vous, tous les ingrédients étaient réunis pour que cette rencontre soit un succès.

     Le pique-nique a débuté le samedi midi comme prévu mais….. les derniers participant sont partis le dimanche soir !

     12h / 12h30 Arrivée des invités et apéro chacun ayant emmené une bouteille (voir plusieurs…) nous ne risquions pas de nous déshydrater.

     Vers 15 heures, nous avons pris soin de « patients » en ouvrant l’arrosage de la pelouse où nous leur avons fait faire une petite balade digestive sous les asperseurs. Au vue de la température ambiante, les Maîtres et Maîtresses les ont accompagnés soit en laisse soit en les guidant avec des instruments pédagogiques comme la cravache, le fouet, le…. 

    maîtresse domina domination soumis

     Soumise Clochette fut la première patiente, non pas que la galanterie  masculine se soit exprimée, mais tout simplement parce que nous ne lui avons pas laissé le choix. Pour faciliter son auscultation, Maître Mike entrepris de lui faire un très solide shibari afin que nous puissions réaliser une suspension. La belle soumise nue et suspendue à l’horizontale fut auscultée par les Maîtres et Maîtresses. Suspendue, attachée et avec toutes ses mains sur elle, soumise Clochette se laissait aller aux plaisirs de l’abandon jusqu’au moment où le docteur TSM lui prescrit une injection anale.

    shibari suspension

     Clochette réfuta mais son Maître fit signe de continuer et entravée comme elle était, elle ne put que maudire TSM qui lui injecta non pas une mais deux énormes seringues d’eau dans les fesses. Maître Mike, attentif aux soins prescrits, décida de mettre un très joli bouchon orné d’une pierre dans le délicat fessier afin qu’il ne se mette à « fuir »….

     Une fois libérée, ce fut au tour de soumis O qui fut conduit à la table d’auscultation par Maîtresse Val. Une visite approfondie de sa beauté intérieure s’imposa aussitôt ainsi qu’une couillographie. C’est donc les couilles lestées d’un gros poids qu’il vit arriver Maitresse Val entrepris armée d’un pot de crème et de gant chirurgicaux. Fisté aux yeux de tous, il assuma sans râler toutes les décisions de sa Maîtresse et du Docteur TSM. Pendant sa visite intérieure, Dame Miraë se chargea de la mammographie à l’aide de ses pinces digitales. Le male heureux aux tétons piercés réfuta ce qui justifia une cannothérapie et une fouetothérapie et un marquage au feutre à bestiaux.

     La patiente suivante accompagnée par Toumentor fut Siham qui du subir en urgence une fessothérapie ainsi qu’une longue scéance de masothérapîe. Pour parvenir à obtenir des résultats satisfaisant, il fallut faire intervenir quatre fessologues en simultané (véridique) puis deux fouetologues en simultané. Les derniers soins furent prodigués par Maîtresse Alienor et Dame Miraê armées de martinets.

     Un peu dans les brumes évanescentes de son masochisme déclaré, Siham fut reconduite en salle de réveil à savoir les chaises installées sous un magnifique noyer qui en perdait ses feuilles de surprise et de coups de fouet égarés.

     Soumis Minh n’en menait pas large lorsque TSM vient le chercher dans la salle d’attente. Prestement installé sur le table d’auscul - ation, (nouveau mot). Il se vu prescrire une fistographie par Maîtresse Alienor, une couillographie par TSM une mamographie par Dame Miraë. Pour l’accompagner dans cette première rencontre avec le monde du SM, Maître TSM demanda à deux patientes de venir le soutenir moralement. Ce patient oublia bien vite la gêne au moment il y avait quatre dames en simultané pour s’occuper de lui ! ! !

    soumis heureux

    Ses râles généreux nous permirent de comprendre que sa visite médicale se passait bien. Pour fêter sa première visite, il lui fut collé sur la poitrine l’autocollant imposé aux jeunes conducteurs à savoir « conduire accompagnée ».

     Soumise Kim la patiente suivante fut bruyante et très agitée ! Son Maître Luky déclara que son état nécessitait une séance de violet wand préparatrice à une jouissothérapie. Armé de son matériel de dernière génération, le docteur TSM entrepris de soigner le clitoris affecté par le désir. (Le désir est une maladie fréquente chez l’humain) Alors que la séance de jouissance parvenait à sa fin, elle se mit à agoniser de plaisir. Le docteur ayant décidé qu’il restait encore quelques minutes de traitement, il ne fallut pas moins de quatre infirmiers dont Maître Luchy pour la maintenir sur la table ! ! !

    violet wand

     Prise en charge par les infirmières compatissantes (et presque jalouses de tant de jouissances), elle fut raccompagnée en salle de repos où elle afficha un sourire « banane » ce qui laisse à penser qu’il faudrait lui prescrire une banano-thérapie lors de sa prochaine visite médicale. 

     La dernière patiente prénommé soumise Jea, présentait des symptômes de masochisme inavoué. Maître Ridge veillait au grain et sur sa soumise avec attention. Après une cravacho-thérapie à quatre mains + deux infirmières attentives prodiguant quelques soins mammaires pour accompagner la patiente, soumise Jea se laissa aller à quelques râles de plaisir fort agréables aux oreilles…..

     Armé de son matériel de dernière génération, le docteur TSM entrepris de s’occuper du clitoris exposant le désir certains. La conclusion fut assez proche de celle de soumise Kim, elle croisa quelques anges au paradis des plaisirs avant de redescendre sur terre.

     Soumis Minh n’étant pas encore passé en urologie, une chaise percée fut emmenée. Il ne fut pas assis dessus mais dessous afin que Maîtresse Alienor, puis la patiente prénommé soumise Jea puissent satisfaire ses besoins d’être réhydraté.

    54

    53

     Le centre de soin de Fessestivites.com disposant d’un matériel de dernière génération pour la thalassothérapie, soumis Minh put bénéficier d’une toilette approfondie au jet d’eau froide en compagnie de soumise Jea.

     Après avoir été séchée, soumise Jea ayant eu quelques difficultés à alimenter comme il se doit soumis Minh en urologie, elle fut mise en couche et sous camisole de force puis installée avec des cordes au sanatorium sur un transat.

     L’adage « Faites du sport, c’est bon pour la santé » a été respecté. Le centre de soin de Fessestivites.com disposant d’un centre équestre, les soumis et soumises transformés en pony-girl et pony-boy purent gambader cheveux au vent sous les yeux ravis des Maîtres et Maîtresses les accompagnant parfois dans leur divertissement d’un coup de fouet, de stick ou de cravache. M. Ridge, un médecin très investi, pris soin de sa patiente toujours en camisole de force et en couche en lui imposant pour son bien, la consommation de plusieurs biberons.

     L’arrivée de Gérard le Fidèle passant par là pour faire la connaissance des TSM, permit à toutes et à tous de faire une pause. Comme dans tout hôpital et toute clinique, on ne laisse pas les patients se reposer longtemps, la pause accordée fut de courte durée, les infirmiers et infirmières reprenant leurs sévices. Dès la fin des présentations, Gérard le fidèle, il se retrouva aligné avec les malades à genoux sur un banc. TSM ayant oublié de l’abreuver au minimum d’un verre d’eau il bénéficia d’une séquence de massothérapie collective le gosier sec. 

     (Désolé Gérard j’ai zappé dans ma joie que tu pouvais avoir soif mais c’est de ta faute car tu aurais du deviner que chez nous c’est en libre service)

     Cette séquence de massothérapie collective se déroula les yeux bandés pour les patients devant reconnaître les instruments appliqués sur leurs rondeurs exposés sur le fessodrome. Pour corser la séquence, les soumis et soumises devaient également à l’aveugle reconnaître la main ou les instruments de leur dominant respectif lorsqu’ils passaient s’occuper d’eux. (Il y eu des loupés sévèrement punis)

     Les culs bien rougis purent se reposer autour d’une table réalisée avec et une infirmière soumise à quatre pattes portant un plateau en verre sur son dos ce qui permis aux convives de constater que le centre Fessestivites.com ne recule devant rien pour satisfaire sa clientèle.

    66

     Le personnel médical et les patients aux fesses rouges purent se désaltérer, ceux et celles nécessitant des soins intensifs durent patienter (sans râler) furent pris en charge en alternance par l’équipe médicale épuisée. Les soins dispensés furent fouet, chat à neuf queue, craches, godes ceinture pour travailler l’ouverture d’esprit.

     Vers 19 heures, le personnel médical menaça d’alerter le syndicat si une pause ne lui était pas accordée. Les malades estimés soignés purent entreprendre leur rééducation fonctionnelle en assurant le service de l’apéro dinatoire.

     

     UNE NUIT AGITEE

     Le centre Fessestivites.com étant un 4 étoiles, TSM offrit un petit concert de piano puis accompagna Maître Mike le chanteur de charme de la soirée. Ayant constaté que pendant les concerts les patients avaient des soubresauts et contractions dans les jambes, les malades bénéficièrent de massages cuisants. Ils furent dispensés en alternance avec un concert de batterie sur fessiers dispensé par TSM, puis de la fessothérapie et de la fouetothérapie dispensée par Maîtresse Val très investie dans sa mission, ainsi que Maître Mike et Tourmentor

    fouet

    La soumise Jea, bénéficia d’une regresso-thérapie. Il lui fut imposé une grosse couche, une culotte en plastique, un gros body molletonné et renforcé entre les jambes puis une sucette. Cette thérapie ABDL fonctionna à merveille, la charmante Jea guidée par son Maître Ridge put même faire des tours de tricycle sur la terrasse ! ! ! !

    ABDL

     Epuisés mais pas rassasié, cette fine équipe poursuivit de façon plus modérée la surveillance des patients aux son des guitares et fouets jusqu’à tard dans la nuit.

     ………………

     Au petit matin blême bien après que la rosée ait séché, cafés, croissants furent distribués et consommés autour des tables encore chargées de matériel « médical ».

     Installé confortablement dans les 15 mètres carré, tout ce petit monde dut se serrer pour accéder au cinéma joyeux, à savoir, la projection des photos prises la journée précédente. Rire donne soif, c’est bien connu. Médecins et patients terminèrent donc les apéritifs restant ainsi que le pique-nique de la veille. L’après-midi fut sage ou presque, hormis quelques coups de fouets échangés en toute amitié puis un concours de fouet.

     Des noix vertes furent alignées les Maîtres et Maîtresses les firent sauter et voler parfois assez loin à l’aide de leur fouet respectif. TSM proposa de jouer à Guillaume Tell mais son idée ne fut pas suivie. Allez-donc savoir pourquoi ? ? ?

     EPILOGUE

     Ce fut encore une fois un week-end de rêve, de jeux et de délire entre amis.

     Ces pique-niques et nuits de folie sont loin des caryotypes des soirées SM mais l’ambiance décontractée permet de passer jusqu’à 48 heures en s’amusant autour du BDSM au sens large et de se faire des Amis avec un grand A.

     LES PROCHAINES SOIREES

     Le prochain pique-nique  devrait se dérouler mi-septembre aura comme thème la féria des vendanges. (Gratuite)

     Fessestivites sera également à Toulouse le week-end du 24 septembre pour une soirée TV, jeux et délires dans un club. (Il faudra payer l’entrée du club)

     Pour avoir les dates et réserver (sans tarder dès que les dates sont connues) pensez à regarder les news de www.fessestivites.com

     C’était TSM du réseau Fessestivites, à vous les studios

     

      (Les photos sont sur www.fessestivites.com avec celles des autres soirées)

    Pin It

    votre commentaire
  • Compte-rendu du pique-nique SM et ABDL du 23 juillet 2011

    Le thème de ce pique-nique « le tribunal des soumis et soumises » a été choisi par Dame Miraë épouse de TSM. Il réunissait donc des soumis et soumises ainsi que des ABDL.

    C'ETAIT GENIAL pour preuve, le pique-nique a commencé le samedi midi et s'est terminé le dimanche à 18 heures !!!!!!!

    Il y a eu un préambule CRUEL à ce pique-nique avec l'arrivée de Madame Agnès, une femme aussi jolie qu'adorable pour ne pas dire une perle. Pourquoi cruel allez-vous me demander ?

    Tout simplement parce que Madame Agnès et Dame Miraë mon épouse se sont entendues à merveille et quand deux dominatrices complices et excitées comme des puces n'ont sous la main qu'un pauvre TSM pour se distraire.... il souffre ! Elles se sont donc amusées à tester les accessoires prévus pour le lendemain sur mon modeste fessier. Le fouet et la canne ont également sifflé bien plus que le train qui lui ne siffle que trois fois !

    En tant qu'organisateur et gestionnaire technique du pique-nique j'ai pu échapper à leurs griffes acérées et reprendre mon statut de Master. OUF car nombreux et nombreuses invité(e)s en auraient également profité pour régler quelques comptes avec moi !

    Le lendemain, nous avons apprécié l'agréable compagnie de toutes les personnes ci-dessous qui sont des personnes de qualité, sans prise de tête mais avec en prime du savoir vivre et de l'humour.

    LISTE DES INVITES

    • Maîtresse Lyli
    • Madame Agnès Domina
    • Mike et Clochette Lui dom elle soumise
    • Lucky kim Lui dom elle soumise
    • SM30 Lui dom elle switch
    • Maitre Schift soumise diane
    • Nature 30 Sommières Lui dom elle soumise
    • Tourmentor siham Lui dom elle soumise
    • Couple Latex elle dom lui soumis
    • CPL Marc et Elsa (De passage le soir)
    • TSM couple avec Dame Miraë

    La première fois, la porte était ouverte pour 6 hommes seuls.

    Deux Maîtresses seules sont venues sans soumis, ils s'étaient tous débinés pour de bonnes ou mauvaises excuses, laissons les résoudre cela avec leur conscience.

    LES SOUMIS PRESENTS

    1. Deborah
    2. Sacherm
    3. Alexandra
    4. Marina
    5. Antony

    12 heures un apero mouvemente

    Nous avons commencé par l'apéro et une petite mise en condition des soumis et soumises

    TSM réserva une petite surprise à Antony venant du site ABKindom. Sous la pression du public il n'autre choix que ce céder et de se retrouver dans une tenue de fillette.

    Instant d'émotion : une bague d'O fut offerte par un Maître Adorable à sa soumise qui ne l'est pas moins. Il y eu quelques cumulonimbus sous les paupières mais rien de grave puisque ce n'était que de bonheur.

    14 h 30 Pique-nique en commun

    Il est fréquent qu'il soit mouvementé mais comme les estomacs commençaient à se syndiquer, le repas fut aussi sympathique qu'agréable hormis pour Sacherm qui, puni par Dame Miraë du déjeuner à genoux à côté d'elle.

    15 heures Tribunal

    L'éternelle photo visant à regrouper les acteurs mais également à prouver que les membres de www.fessestivites.com fut rapidement faite pour ne pas laisser les soumis et soumises s'inquiéter. (Sourire)

    Appelé l'un après l'autre, les soumis et soumises prirent connaissance des faits qui leur été reprochés. Les plaidoiries furent houleuses pour cause de fous-rires les avocats étant aussi « véreux » qu'adorables. (Humour bien sûr)

    Marina nous gratifia d'une plaidoirie exceptionnelle et de qualité, comme elle en fit trop, en plein délire, elle osa même critiquer Madame Agnès la greffière du tribunal. Comme critiquer une Maîtresse n'est pas sans risque, elle fut mise sous les verrous immédiatement. C'est donc avec une cage de chasteté bouclée par un des cadenas de fessestivites.com que Marina quitta le tribunal.

    Le membre ABDKINDOM fut condamné à la régression forcée en tenue de petite fille pour 24 heures. Bien que très gêné puis malmené par TSM et le soumis du Couple Latex il n'eut d'autre choix que d'abdiquer. Au sourire « banane » qu'il afficha ensuite pendant la soirée où il fut sage (enfin presque) il semblerait que l'infantilisation « forcée » soit une thérapie efficace.

    Fessestivites.com ayant désigné TSM comme procureur pour représenter le ministère public, il fut abominable et cruel. Bon nombre des condamnés furent martyrisés, enchaînés ou mis au pilori. TSM assura lui-même certaines tâche administratives et ou d'investigation comme entraver, fouiller entre les jambes à la recherche de preuves.....

    La greffière publiera sous peu sur fessestivites.com les minutes du tribunal avec les faits et peines appliquées.

    La sentence la plus hard fut un écartèlement de soumise par des trois pony que les Maîtres et Maîtresses firent s'échauffer au moyen d'un sulky sur la pelouse. L'écartelée ayant résisté, elle fut graciée mais copieusement fessées, cannée, fouettée.

    18 HEURES

    Les membres du tribunal se déshydratants, l'apéro fut servi par les soubrettes et soumises trop heureuses de quitter le tribunal.

    Si les dites soubrettes et soumises s'imaginaient que leur calvaire se terminait, elles se trompaient. Rien ne leur fut épargné même pendant le pique-nique du soir et sa digestion.

    APERO

    (Outre les discussions animées par quelques cris)

    • TSM présenta son duo de cravache sur instrument humains, sur sa lancé, il fit tourner plusieurs CD......
    • La famille « Jean Pince à linge » fut représentée par les Maîtresses et quelques Maîtres se trouvant soudain des attirances pour la blanchisserie.

     

    LES EFFETS DE LA CRISE SUR LE POUVOIR D'ACHAT


    • Manquant de table, deux soumises furent utilisées. (voir les photos)
    • Manquant de verres, il fallut trouver des gamelles pour les soumises.

    LA SOIREE

    (Outre les discussions animées par quelques cris)

    •  Des copieuses fessées furent données, tant aux soumis qu'aux soumises. Certaines furent données à 8 ou 10 mains ce qui obligea des débordements sur les cuisses..... .
    • Jouissances et caresses diverses sur fond musicale (piano et guitare)
    •  Violet wand ne remplaça pas la lumière mais il éclaira quelques zones dénudées.
    •  Cravaches, cannes et fouets sifflèrent jusqu'à très tard dans la nuit

    LE REPOS DES BRAVES

    La nuit fut courte bien qu'agitée sous certaines couettes.

    Au petit matin blême, bien après que la rosée ait séchée, cafés croissants furent consommés. La projection des photos permit de faire rougir certains et certaines et déclencha de franches rigolades jusqu'à l'apéro et au troisième pique-nique en comité restreint.

    Le dimanche après-midi, certains vont à la plage, d'autres sur le gazon à l'ombre des arbres pour discuter entre amis. Le chant des cigales fut perturbé ! Elles s'arrêtèrent de chanter sûrement bouche bée et étonnées d'entendre à nouveau des fouets siffler.

    Le pique-nique du 23 juillet se termina donc vers 18 heures le dimanche 24 juillet pour cause d'obligations mutuelles, de train à prendre et de route à faire.

    Cet évènement restera à jamais gravé dans nos mémoires mais pas sur les fessiers que l'on se rassure.

    C'était Fess pour www.fessestivites.com

    Les photos sont ici

    Pin It

    votre commentaire
  • Compte-rendu du pique-nique SM et ABDL du 23 juillet 2011

    Le thème de ce pique-nique « le tribunal des soumis et soumises » a été choisi par Dame Miraë épouse de TSM. Il réunissait donc des soumis et soumises ainsi que des ABDL.

    C'ETAIT GENIAL pour preuve, le pique-nique a commencé le samedi midi et s'est terminé le dimanche à 18 heures !!!!!!!

    Il y a eu un préambule CRUEL à ce pique-nique avec l'arrivée de Madame Agnès, une femme aussi jolie qu'adorable pour ne pas dire une perle. Pourquoi cruel allez-vous me demander ?

    Tout simplement parce que Madame Agnès et Dame Miraë mon épouse se sont entendues à merveille et quand deux dominatrices complices et excitées comme des puces n'ont sous la main qu'un pauvre TSM pour se distraire.... il souffre ! Elles se sont donc amusées à tester les accessoires prévus pour le lendemain sur mon modeste fessier. Le fouet et la canne ont également sifflé bien plus que le train qui lui ne siffle que trois fois !

    En tant qu'organisateur et gestionnaire technique du pique-nique j'ai pu échapper à leurs griffes acérées et reprendre mon statut de Master. OUF car nombreux et nombreuses invité(e)s en auraient également profité pour régler quelques comptes avec moi !

    Le lendemain, nous avons apprécié l'agréable compagnie de toutes les personnes ci-dessous qui sont des personnes de qualité, sans prise de tête mais avec en prime du savoir vivre et de l'humour.

    LISTE DES INVITES

    • Maîtresse Lyli
    • Madame Agnès Domina
    • Mike et Clochette Lui dom elle soumise
    • Lucky kim Lui dom elle soumise
    • SM30 Lui dom elle switch
    • Maitre Schift soumise diane
    • Nature 30 Sommières Lui dom elle soumise
    • Tourmentor siham Lui dom elle soumise
    • Couple Latex elle dom lui soumis
    • CPL Marc et Elsa (De passage le soir)
    • TSM couple avec Dame Miraë

    La première fois, la porte était ouverte pour 6 hommes seuls.

    Deux Maîtresses seules sont venues sans soumis, ils s'étaient tous débinés pour de bonnes ou mauvaises excuses, laissons les résoudre cela avec leur conscience.

    LES SOUMIS PRESENTS

    1. Deborah
    2. Sacherm
    3. Alexandra
    4. Marina
    5. Antony

    12 heures un apero mouvemente

    Nous avons commencé par l'apéro et une petite mise en condition des soumis et soumises

    TSM réserva une petite surprise à Antony venant du site ABKindom. Sous la pression du public il n'autre choix que ce céder et de se retrouver dans une tenue de fillette.

    Instant d'émotion : une bague d'O fut offerte par un Maître Adorable à sa soumise qui ne l'est pas moins. Il y eu quelques cumulonimbus sous les paupières mais rien de grave puisque ce n'était que de bonheur.

    14 h 30 Pique-nique en commun

    Il est fréquent qu'il soit mouvementé mais comme les estomacs commençaient à se syndiquer, le repas fut aussi sympathique qu'agréable hormis pour Sacherm qui, puni par Dame Miraë du déjeuner à genoux à côté d'elle.

    15 heures Tribunal

    L'éternelle photo visant à regrouper les acteurs mais également à prouver que les membres de www.fessestivites.com fut rapidement faite pour ne pas laisser les soumis et soumises s'inquiéter. (Sourire)

    Appelé l'un après l'autre, les soumis et soumises prirent connaissance des faits qui leur été reprochés. Les plaidoiries furent houleuses pour cause de fous-rires les avocats étant aussi « véreux » qu'adorables. (Humour bien sûr)

    Marina nous gratifia d'une plaidoirie exceptionnelle et de qualité, comme elle en fit trop, en plein délire, elle osa même critiquer Madame Agnès la greffière du tribunal. Comme critiquer une Maîtresse n'est pas sans risque, elle fut mise sous les verrous immédiatement. C'est donc avec une cage de chasteté bouclée par un des cadenas de fessestivites.com que Marina quitta le tribunal.

    Le membre ABDKINDOM fut condamné à la régression forcée en tenue de petite fille pour 24 heures. Bien que très gêné puis malmené par TSM et le soumis du Couple Latex il n'eut d'autre choix que d'abdiquer. Au sourire « banane » qu'il afficha ensuite pendant la soirée où il fut sage (enfin presque) il semblerait que l'infantilisation « forcée » soit une thérapie efficace.

    Fessestivites.com ayant désigné TSM comme procureur pour représenter le ministère public, il fut abominable et cruel. Bon nombre des condamnés furent martyrisés, enchaînés ou mis au pilori. TSM assura lui-même certaines tâche administratives et ou d'investigation comme entraver, fouiller entre les jambes à la recherche de preuves.....

    La greffière publiera sous peu sur fessestivites.com les minutes du tribunal avec les faits et peines appliquées.

    La sentence la plus hard fut un écartèlement de soumise par des trois pony que les Maîtres et Maîtresses firent s'échauffer au moyen d'un sulky sur la pelouse. L'écartelée ayant résisté, elle fut graciée mais copieusement fessées, cannée, fouettée.

    18 HEURES

    Les membres du tribunal se déshydratants, l'apéro fut servi par les soubrettes et soumises trop heureuses de quitter le tribunal.

    Si les dites soubrettes et soumises s'imaginaient que leur calvaire se terminait, elles se trompaient. Rien ne leur fut épargné même pendant le pique-nique du soir et sa digestion.

    APERO

    (Outre les discussions animées par quelques cris)

    • TSM présenta son duo de cravache sur instrument humains, sur sa lancé, il fit tourner plusieurs CD......
    • La famille « Jean Pince à linge » fut représentée par les Maîtresses et quelques Maîtres se trouvant soudain des attirances pour la blanchisserie.

     

    LES EFFETS DE LA CRISE SUR LE POUVOIR D'ACHAT


    • Manquant de table, deux soumises furent utilisées. (voir les photos)
    • Manquant de verres, il fallut trouver des gamelles pour les soumises.

    LA SOIREE

    (Outre les discussions animées par quelques cris)

    •  Des copieuses fessées furent données, tant aux soumis qu'aux soumises. Certaines furent données à 8 ou 10 mains ce qui obligea des débordements sur les cuisses..... .
    • Jouissances et caresses diverses sur fond musicale (piano et guitare)
    •  Violet wand ne remplaça pas la lumière mais il éclaira quelques zones dénudées.
    •  Cravaches, cannes et fouets sifflèrent jusqu'à très tard dans la nuit

    LE REPOS DES BRAVES

    La nuit fut courte bien qu'agitée sous certaines couettes.

    Au petit matin blême, bien après que la rosée ait séchée, cafés croissants furent consommés. La projection des photos permit de faire rougir certains et certaines et déclencha de franches rigolades jusqu'à l'apéro et au troisième pique-nique en comité restreint.

    Le dimanche après-midi, certains vont à la plage, d'autres sur le gazon à l'ombre des arbres pour discuter entre amis. Le chant des cigales fut perturbé ! Elles s'arrêtèrent de chanter sûrement bouche bée et étonnées d'entendre à nouveau des fouets siffler.

    Le pique-nique du 23 juillet se termina donc vers 18 heures le dimanche 24 juillet pour cause d'obligations mutuelles, de train à prendre et de route à faire.

    Cet évènement restera à jamais gravé dans nos mémoires mais pas sur les fessiers que l'on se rassure.

    C'était Fess pour www.fessestivites.com

    Les photos sont ici

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique