• shibari de barbare en selfbondage

    Self shibari de barbare en selfbondage

    selfbondage_shibari_12.jpg
    Par Ecrivaillon d’après des confidences d’une des filles du site.
    …………………………..

    Self Tortur a posté une vidéo de selfbondage intitulée self shibari sur fessestivites et cette vidéo m’a interpellée parce que je n’arrivais pas à comprendre comment on pouvait se faire un selfbondage efficace seul avec des cordes.

    La première fois je l’ai fait avec des menottes achetées sur ABCplaisir puis deux ceintures pour les jambes et la taille. Avec cette vidéo Self Tortur m’a ouvert une voix que je n’avais pas imaginée et encore moins avec des gants de ménage ! ! ! Les deux cordes de shibari commandées chez ABCplaisir allaient enfin servir avec un petit vibro que je me suis offert avec mes pourboires.

    Le soir même, après avoir enfilé un body coquin je me suis lancée dans l’aventure en commençant par faire des essais. Y parvenant sans trop de peine, j’ai fait comme sur la vidéo, en attachant mes jambes avec une première corde en chanvre. Une fois mes gants de ménage enfilés et le petit vibro dans ma minette toute excitée, j’ai attaché le bout de la corde à la poigné de la porte avant de m’en éloigner pour bien tendre cette corde. Tout comme sur la vidéo, je suis parvenue à passer la corde autour de mes bras tendus dans mon dos puis à serrer le nœud coulant pour rapprocher mes coudes.

    Et là, j’ai commencé à tourner sur moi-même pour emprisonner mes bras tendus dans le dos puis en gesticulant au mépris de tous les risques pour la faire se croiser entre mes seins nus. A force de tourner sur moi-même et de m’enrouler les avant bras j’ai bien failli me fracasser dans la porte ce qui m’a obligée à faire un demi-tour en arrière pour attacher la corde sous mes seins. Ouf pas facile quand on a les bras serrés dans le dos.

    J’avais préparé comme sur la vidéo une petite corde pour me lier les mains avec deux nœuds coulants puis une ganse en son extrémité pour la passer elle aussi dans la poigné de la porte afin de pouvoir serrer les nœuds. Jusque là pas de souci, j’étais bien ficelée, j’allais pouvoir fantasmer un max sur un Maître sadique et pervers abusant de moi. Une fois étendue sur la moquette, j’ai pu savourer le plaisir du bondage et du vibro en me faisant des films érotiques très excitants.

    LES BUGS les gros bugs !

    Le bug que je n’avais pas imaginé, c’est que j’aurai envie de faire pipi et qu’avec les gants de ménage, me libérer les poignets serait impossible. Mes doigts s’acharnaient sur la corde depuis plus d’une heure au moins quand je me suis décidée à me rendre à la cuisine pour aller chercher un couteau pour couper cette satanée corde. Les mains attachées dans le dos et les jambes liées, se mettre debout n’est pas évident du tout. Mes efforts dérangeaient ma vessie prête à exploser. Pour éviter de tâcher la moquette du salon, j’ai donc rampée tant bien que mal pour aller dans le couloir au cas où côté vessie je craquerai.

    Une fois sur le carrelage froid, j’ai commencé à maudire Self Tortur tout comme quand j’ai du me lever en faisant des efforts inimaginable en appuyant ma tête sur une chaise qui a glissée. Et là, ma vessie a rendu l’âme ! Pour appeler les choses par leur nom, je me suis pissée dessus dans ma cuisine à même pas trois mètres de mes toilettes. Après de multiples efforts je suis quand même parvenue à me lever pour ouvrir le tiroir et attraper un couteau.

    Self Tortur je te hais parce que je me suis pissée dessus à cause de toi et j’ai percé mes gants de ménage. Merci quand même de tes vidéos de barbare pour les neurones.

    Mademoiselle ….. .

    Voir la vidéo shibari de barbare en selfbondage

    Voir les photos shibari de barbare en selfbondage

    Acheter du matériel pour vos bondages


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :