• Soumis gay ABDL grosse punition

    Soumis gay ABDL grosse punition

    Cage_de_chastete_de_luxe_2.1.jpg

    Je veux bien reconnaître que j’avais été assez con cette journée là mais quand même ! J’étais de mauvaise humeur à cause du boulot qui m’ennuie de plus en plus. Mon Maître m’a rappelé à l’ordre plusieurs fois, un peu trop peut-être ….. Quand il m’a annoncé une punition pour quand nous rentrerions, cela m’a calmé de suite car pas bon du tout. Si cela m’a calmé, en fait, au lieu de m’énerver pour un oui pour un non, je lui ai fait la tête ce qui n’était pas une bonne idée du tout. Bon ok, j’ai abusé mais quand même (bis) ! ! !

    Lorsque nous sommes rentrés de chez nos amis, il m’a ordonné de mettre ma cage de chasteté et de revenir pour qu’il pose un cadenas. A poil devant lui, je me sentais un peu bête quand il m’a encagé en m’indiquant que j’étais pire qu’un gamin et qu’il allait me recadrer. Emmené par l’oreille à la chambre, j’ai bien essayé de m’excuser mais il n’en avait que faire, et, quand j’ai vu les menottes et des chaînes sur le lit, j’ai immédiatement compris que j’allais morfler mais je ne m’attendais pas à cette forme de punition ! Je m’attendais à une fessée ou une punition à la canne anglaise mais non, pas du tout.

    Le_plug_missile.1.jpg

    Le plug missile

    Il a commencé par me mettre le plug missile dans la bouche en m’ordonnant de bien le mouiller avant de le loger dans mon anus sans trop de précaution. Du coup sans excitation ni lubrifiant, les 5 centimètres de diamètre furent durs à avaler. Grrrrrr et aie.

    Il a attrapé une grosse couche Abena dans notre armoire à jouets puis m’a ordonné de poser mes fesses dessus en faisant attention de ne pas perdre mon plug missile. Après m’avoir langé très serré à m’en écraser la cage de chasteté sur les testicules, il m’a enfilé une culotte en plastique bleue puis un body sculptant noir par-dessus. Serré comme j’étais là-dessous je ne risquais pas de perdre mon plug missile.

    Et là, il a décidé de poursuivre ma régression forcée avec la grenouillère Pikachu qu’il m’a offerte en pensant me faire plaisir. je n’ai pas compris au départ pourquoi il m’entravait si bas dans le lit. Qu’il m’entrave pour la nuit c’est déjà arrivé, voir même qu’il abuse de son soumis une fois qu’il est à sa merci, mais là, couché sur le dos j’avais les jambes dans le vide. Bizarre, bizzare mais bon, quand il a une idée en tête, ce n’est pas la peine d’essayer de savoir, il ne dévoile rien.

    Il a posé des menottes à mes poignets avant de tirer mes bras au dessus de la tête qu’il a bloqué avec une corde attachée à la tête du lit. Là, j’ai commencé à me faire du souci car je pressentais qu’il allait me faire passer la nuit comme ça. En plus, de la manière qu’il avait attaché mes jambes, je ne pouvais même pas me tourner sur le côté ou sur le ventre. La nuit s’annonçait déjà difficile mais il fait vraiment pire ! ! !

    Baillon_bouche_ouverte_metal.jpg

    Il est retourné à notre armoire à jouet pour prendre un bâillon bouche ouverte qu’il m’a posé très très serré de façon à ce que je ne puisse pas le rejeter. Je commençais vraiment à m’affoler car dormir attaché c’est dur, mais avec un bâillon bouche ouverte c’est pire. Il avait vraiment décidé de me faire la totale car pour compléter mon bondage il a ajouté une minerve pour que je ne puisse même pas tourner la tête.

    Monsieur avait l’air content de lui et semblait s’amuser follement surtout quand il est retourné à l’armoire à jouet pour y prendre un Penilex et une poche à urine dont il a coupé le tuyau qu’il a bloqué dans ma bouche avec du scotch collé sur le bâillon. Là j’ai pris peur ! ! !

    Mon Maître a été aussi ignoble que dur dans sa punition. Etendu contre moi, il a commencé à s’astiquer le poireau en me disant qu’avant que je puisse faire la même chose avec le mien, il allait passer de l’eau sous les ponts. En clair que j’allais garder ma cage de chasteté longtemps….. Quand son sexe magnifique avait atteint sa plénitude, juste avant de jouir il a enfilé le penilex qu’il a relié au tuyau attaché à mon bâillon. Il a jouit assez rapidement, me punir devait l’exciter à moins que ce soit la suite de ses projets sadiques.

    « Et oui petit merdeux, le nectar de mes burnes n’arrivera à ta bouche que plus tard. Quand j’aurai envie de pisser, je n’aurai pas à me lever, tu seras mes chiottes cette nuit. Ne t’avise pas à me réveiller où je rajoute quelques accessoire en plus comme les pinces à sein japonaises que tu détestes». Il m’a dit ça en éteignant la lumière, j’étais furieux car son sperme froid allait être dégueulasse même mélangé à son urine qui est parfois assez forte.

    Ma nuit a été abominable car le plug poussait un maximum sans pouvoir sortir de mon anus car bloqué par la couche, puis dormir attaché sur le dos avec les bras au-dessus de la tête est horrible. Sur la durée on a mal aux épaules mais il n’en avait que faire. Au milieu de la nuit ce qu’il devait arriver arriva, Monsieur a eu une envie pressante aussi sadique que salée. Sachant doser quand on fait de l’uro, il m’a fait tout boire en me promettant les pires représailles si j’en rejetais sur le lit. Si à la source j’aime bien, là ce n’était franchement pas bon du tout surtout qu’en prime, quand il bougeait dans le lit après s’être rendormi, j’en recevais encore de la froide s’écoulant du tuyau. Je l’ai maudit !

    Je l’ai maudit d’autant plus qu’au petit matin, alors que j’avais enfin fini par m’endormir il est venu se loger contre-moi et m’a enjambé. Sa cuisse appuyait sur ma cage, arffffffff ! Quand enfin il s’est réveillé, il a retiré son penilex qu’il a posé sur mon ventre et m’a planté là avec de l’urine froide coulant dans ma bouche alors que Monsieur prenait un bon café à la cuisine.

    En guise de libération et de câlins du matin, il m’a jeté les clés des menottes et ordonné d’aller me faire une toilette express en m’indiquant qu’il avait envie d’aller faire de la moto. Pour me libérer j’ai du bouger et donc prendre encore quelques gouttes d’urine puis m’asseoir sur le plug missile pour atteindre mes jambes. La douche a été aussi salutaire que nécessaire côté « arrière » mais cette fois je n’ai pas râlé. Pour la balade en moto il m’a imposé de mettre une couche et il a bien fait car quand on a passé une nuit entière avec un plug missile de 5 centimètres dans les fesses, avec les vibrations d’une 900 Kawa on n’est plus 100% étanche. Même si cela se limite à quelques traces de freinage, c’est très gênant surtout quand on finit la balade chez un couple d’amis gay très joueurs….

    J’aurais préféré prendre une grosse fessée à la canne anglaise plutôt qu’une nuit de bondage aussi difficile. La cage de chasteté m’a été imposée un mois, mais si mon devant a été sage, mon derrière lui……

    Ecrivaillon

    Rencontres gays

    Forum LGTB

    Vidéos ABDL

    Vidéos Gay

    BOUTIQUE FETICHISTE ET BDSM


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :