• Tais-toi et suce les rôles inversés

    Tais-toi et suce les rôles inversés

    Tais_toi_et_suce_5.jpg

    Nous avons l’immense chance de rencontrer beaucoup de monde et de femmes « coquines » grâce aux pique-niques et aux soirées que nous organisons pour Fessestivites (en plus des nôtres avec nos amis). L’ambiance sereine de la maison et le fait que l’on ne juge personne quelques soient les pratiques ou fétichisme doit y être pour beaucoup, pour exemple cette semaine, nous avons eu le plaisir de recevoir en même temps : un Maître et sa soumise accompagnée de son mari travesti lui-même accompagné de son copain gay. Ce jour là il y avait chez nous une adepte de la fessée et un libertin. Nous en conviendrons, lors de cette rencontre une multitude de pratiques et de sexualité !!!!

    La vidéo Tais-toi et suce rôle inversé m’a donné l’idée de créer un post sur le forum BDSM et de partager avec vous discussion.

    Quelques jours, c’est une Maîtresse dont nous tairons le pseudo puisque nous allons parler d’elle, qui est passée nous faire un coucou et partager babioles et quelques fruits. Lors des discussions le BDSM a été abordée comme bien souvent chez nous puisque cela n’est pas une simple pratique pour nous mais un Art de vivre en 24/7.

    Cette Maîtresse s’est laissée aller à quelques confidences sur son passé et sur ce qu’elle est devenue aujourd’hui à la suite d’une boutade « Tais-toi et suce » lorsque j’ai tendu une cuillère de kaki à ma soumise. (Pas très romantique comme expression j’en conviens mais nous délirions comme bien souvent)

    VOICI SES CONFIDENCES

    Lorsque j’ai commencé dans le BDSM il y a des années, j’étais soumise. Mon Maître adorait m’avoir à genoux et à ses pieds pour se faire sucer pas n’importe où mais presque. Cette posture m’était souvent imposée tout comme de faire des fellations à d’autres hommes. Ce qui me gênait le plus c’est parfois la propreté douteuse des mecs mais je n’avais pas le choix, il n’aurait jamais accepté un refus de ma part sauf si réellement le mec était une infection….

    La vie a voulu que nos relations s’arrêtent, j’ai mis deux ans à m’en remettre malgré quelques rencontres. Un jour j’ai rencontré une fille avec laquelle le courant est passé et découvert la bisexualité pendant laquelle j’ai pris goût à la domination. La dominer m’excitait beaucoup, à mon tour je m’éclatais à relever ma jupe et à lui imposer de me lécher la « moune » comme le faisait mon Maître auparavant. C’était une forme de « transfert » je reproduisais un peu ce que j’avais vécu mais du côté du dominant. Cette pure lesbienne s’est envolée avec une pure lesbienne pour vivre une vie que je ne pouvais lui offrir.

    Ayant prit sérieusement goût à la domination, j’ai donc continué avec les hommes, aujourd’hui je ne reviendrais pas en arrière. Je ne regrette pas ce que j’ai vécu ni ne le cache mais pour moi c’est vraiment de l’histoire ancienne. Si ma domination ne ressemble plus à celle que j’ai vécue, j’ai conservé l’expression et la pratique « tais-toi et suce » qui surprend beaucoup les mecs. Pourquoi ce ne serait que dans un sens merde, nous aussi on aime se faire bouffer la « moune », ce plaisir n’est pas réservé qu’aux hommes. Si mon Maître était toujours propre, mon plaisir est de pousser un peu le vice des odeurs. Je suis toujours propre mais quand je vais faire pipi, mon plaisir est de demander au soumis quand j’en ai un sous la main de venir me servir de papier toilette ou, de lui dire que je viens des toilettes.

    Je m’éclate littéralement quand je plaque leur tête contre mon sexe et leur ordonnant de lécher et de bien renifler. Me faire lécher la culotte m’amuse, pour avoir le droit de la retirer avec leurs dents il faut qu’ils l’aient mérité et quand ils la mouillent ou que je la mouille beaucoup j’aime bien qu’ils la gardent dans leur bouche.

    FIN de la retranscription de ses confidences.

    A la suite de quoi, la discussion c’est orientée sur le fait que beaucoup de femmes n’osent pas demander ou faire voir leur chatte aux soumis, un peu comme si seuls les hommes avaient le droit d’exhiber leur sexe et d’ordonner une fellation.

    DONC MESDAMES

    Osez-vous demander (ou imposer) à un homme de vous lécher ?

    Si la réponse est « non », pourquoi n’osez-vous pas ?

    Messieurs qu’en pensez-vous ?

    « Sucer » sur commande est-il réservé aux Maîtres ?

    A vos claviers ici sur le forum BDSM

    Maître TSM

    Voir la vidéo Tais-toi et suce rôle inversé

    Faire des rencontres BDSM


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :