• Un week-end BDSM libertin et fessée bien rempli pour TSM

    Un week-end BDSM libertin et fessée bien rempli pour TSM !

    C'est bien connu, avec Fessestivites on ne s'ennuie pas. NON ce n'est pas de la pub, tout ce qui est ci-dessous est 100% réel comme le démontrent les photos sauf celles des fessées pour des raisons de discrétion.


    fessee_bd.jpg
    Il y a longtemps que je n’avais pas empilé autant d’activités coquines en un temps aussi limité. C’est épuisant ou je vieillis ?

    Dès vendredi soir, une amie adepte de la fessée est passée nous voir. Un mot gentil en appelant un autre parfois taquin, la provocation arriva tout comme une copieuse fessée à m’en faire mal à la main pourtant bien rodée. Les discussions amicales qui suivirent nous emmenèrent à 23h30.



    gang_bang_bdsm_18.jpg
    Le samedi matin, branle bas de combat pour travailler avant l’arrivé d’un couple soumis venant en mon logis pour un gang bang BDSM. Organisations84 ayant comme à son habitude bien organisé la chose, nous avons proposé un repas simple « moule » + « moules frites » traduire que pour avoir le droit de manger il fallait s’occuper d’une soumise sexuelle aussi gourmande qu’adorable.

    Nous avons donc dominé le Monsieur et la Madame de 11 heures à 13 heures avant de les livrer aux mâles venus coquer une soumise et des moules frittes innocentes. Vers 14h30, sous un soleil de plomb, nous nous sommes donc restaurés dans une ambiance ultra conviviale avant de reprendre nos activités libertines et BDSM jusqu’à apéro moins le quart, traduire 17h45.



    gang_bang_bdsm_40.jpg
    Vers 22 heures, après le repas, l’amie adepte de la fessée passée nous voir continua ses provocations ! Pas de répit pour le braves devait-elle penser….. Me revoilà donc parti en pédagogie fessière avec une coquine ultra résistante à la fessée. Croyez-moi sur parole, les fessées avec une coquine comme elles demandent de l’énergie ! ! !

    Dimanche est le jour le plus long (C’est nouveau cela vient de sortir)

    Nous étions invités au Cap d’Agde par des amis. Avant de partir, dès 5h30 je m’acharnais donc à travailler vite et presque bien pour pouvoir décoller à 10h. Arrivés au Cap, apéro et repas sympa, puis plage en principe le top pour se reposer.

    Et là, mesdames et messieurs, voyant des tas de gens nus (ils avaient tous oublié leurs maillots) Soumise Ginou devient insupportable. Ceux qui me connaissent savent que la présence de spectateur ne me freine pas trop, traduire qu’elle prit une fessée sur la plage devant tout le monde. Non mais !

    La soirée au Clair Obscur

    Après avoir fait quelques boutiques, nous voilà donc en route pour le Clair Obscur, un magnifique club BDSM superbement bien géré par Michel et son équipe. C’était la première fois que Soumise Ginou allait dans un club SM. Elle était aux anges et émerveillée par tous les instruments diaboliques qu’elle voyait. SAUF QUE la belle voulait tout essayer ! ! ! !

    Soumise Ginou se retrouva donc accrochée à une croix pour une première séquence de martinet et de fouets ( il y a un s à fouet car je fouette avec 2 fouets) histoire de multiplier les sensations avant de jouer en solo-fouet pour quelques coups de grâce. Puisque je parle de grâce, c’est avec une certaine « grâce » que Soumise Ginou apporta un complément à la musique d’ambiance avec des vocalises dignes d’une pure liturgie BDSM.



    Clair_Obscur_Agde.jpg
    Comme elle était toujours en demande, nous l’avons entravée sur une roue verticale pour lui faire connaître d’autres sensations : être fouettée tête en bas. Par chance, le club est bien insonorité sans quoi, je ne serai pas ce soir devant mon clavier à vous raconter cela, je serai en garde à vue.

    Après une pause cigarette, j’ai proposé à Michel de faire une petite animation de fouet à l’aveugle, un truc que personne ne fait à ma connaissance, mais forcément, les autres Maîtres sont plus sains d’esprit que moi LOL. Nous voilà donc réunis dans la grande salle en train d’installer Ginou allongée sur des poufs en demandant aux personnes présentes de ne pas passer autour de nous pendant quelques minutes, sous peine de prendre des coups de fouet.

    Une fois bien callé, ayant pris mes marques avec quelques coups de fouet légers, j’ai demandé à notre ami de me bander les yeux. La chose faites, la valse des lanières de cuir put reprendre mais cette fois avec comme guide, trois choses :

    1°) La sensation ressentie par ma main au bout de mon fouet
    2°) Le bruit de l’impact (toujours dosé au départ)
    3°) Le magnétisme qui se développe dans des moments comme cela. On ne voit rien mais on ressent la personne.

    Une fois bien ajusté, mon fouet put s’exprimer et la fusion fut telle que je pus commencer à tourner autour de Ginou pour la fouetter sans même la voir en annonçant précisément parfois où allaient tomber mes coups, exemple fesse gauche / fesse droite.

    Soumise Ginou ayant confiance en moi, se prête bien volontiers à ce type d’exhibition de SM pur mais pour sa première en club, je lui ai réservé une surprise : cette fois, j’allais essayer de reproduire le fouet à l’aveugle avec 2 fouets. Je ne l’avais jamais fait à l’aveugle et elle le savait, ce qui ne généra en elle une aucune crainte ! ! ! (Elle est aussi givrée que moi) Par chance, lors de cette exhibition je n’ai loupé aucun des coups mais cela aurait pu arriver car le parfait en notre monde SM n’existe pas, il m’arrive même de me prendre des retours de fouet.

    GROS DELIRE

    Après les félicitations et applaudissements, Soumise Ginou me demanda la permission d’aller fumer une cigarette. Normal me direz-vous après ces émotions qu’elle n’a même pas eu mais que les gens eurent pour elle. Puisque nous étions parti dans les délires, je lui ai proposé un défi : met une cigarette à ta bouche, si j’arrive à te la retirer au fouet sans te toucher tu auras le droit d’aller la fumer. (Forcément si je la touche c'est de sa faute non ? )

    ET LA que pensez-vous que Soumise Ginou a répondu ? « Oui Maître j’ai vraiment envie de fumer » ! ! ! ! Comme je n’ai pas loupé sa cigarette, elle a eu le droit d’aller la fumer en ma compagnie.

    Et là, mesdames et messieurs, alors que nous revenions au bar pour nous réhydrater, Soumise Ginou fut émerveillée par un banc à fessée ! Généreux dans l’âme, j’accédais donc à son invitation qu’auriez-vous fait d’autre à ma place ? N’étant pas tombé de la dernière pluie et voulant épargner un peu mes pauvres mimines, les cannes anglaises me furent d’un précieux secours. Devant les gouttes de sangs commençant à perler, je trouvais sage de m’arrêter et cette folle de Ginou me dit de but en blanc : « c’est déjà fini » ?

    GRRRRRRRRRRR ! (Oh putain con ! )

    Ne pouvant plus user des cannes sans endommager ma soumise, je fus contraint (même pas snif) de revenir à la fessée traditionnelle mais en demandant de l’aide à nos amis. (Qui veut aller loin ménage sa monture, il fallait que je ménage mes mains et mes bras)

    Pour pouvoir faire la pause syndicale des Maîtres, j’ai du enfermer Ginou dans une cage mobile et la faire monter jusqu’au plafond afin d’avoir un moment de répit ! Pfffffffffff


    Pony_girl_cap_d_Agde.jpg
    Alors que je prenais un bol d’air frais en compagnie de Michel le patron de la boite, j’ai pu apercevoir un sulky attaché devant le club. Lorsque je lui ai demandé si l’on pouvait s’en servir, il m’a répondu par l’affirmative et même en me proposant de faire le tour des boutiques ! Il est fou mais il ne faut pas me provoquer pour les délires !!! Ni une ni deux, je suis allé dépendre Soumise Ginou en lui disant qu’elle avait besoin de faire du sport dehors.

    Si vous avez imaginé un instant que Soumise Ginou allait refuser le défi, vous vous êtes trompé. Elle s’installa devant les bras du sulky comme une pony-girl en me disant "je suis prête". Sous les yeux ahuris des touristes, Soumise Ginou gambadait fièrement en soulevant les jambes comme lorsque nous pratiquons le pony-girl sur ma propriété. Gros gag, les gens se poussaient en entendant mon fouet claquer pour nous laisser passer !!!!!! Il n’y a vraiment qu’au cap que l’on peut faire ça.

    A peine rentré dans le club, Soumise Ginou me demanda ce que l’on faisait maintenant !!!!!! Et là, je me suis dit « il faut que tu l’achèves, c’est elle ou toi. Je lui ai fait une double mitraillette avec 24 épingles avant de lui refaire une séance de fouet. Elle a tellement joui qu’il a fallut l’étendre sur un canapé pour pas qu’elle s’écroule.

    SAUF QUE 10 minutes plus tard, ses yeux brillaient encore du feu du désir. J’ai donc commencé à utiliser mes fouets lourds en la ramenant à la roue pour une énième séance où elle a fini par demander grâce.

    Non mais ! (J’étais épuisé car lorsque je fouette, mon but n'est pas de blesser sans quoi, ce serait trop facile et de la cruauté gratuite)

    Sur le chemin du retour vers 2 heures du matin elle a trouvé que les sièges de la voiture n’étaient pas confortables, mais je pense que cela ne venait pas des sièges, et vous ?

    Maître TSM


    Pour faire des rencontres BDSM libertines ABDL et Fessée clquez ICI


    Pour voir des vidéos ABDL libertines BDSM et sur la fessée cliquez ICI


    Pour acheter de vrais fouets signal whip cliquez ICI


    Les photos de la rencontre BDSM gang bang et sexe + moules frites du Gang bang BDSM sont ici  (Accès gratuit)


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :