• Encagé, féminisé godé par sa femme

    Encagé, féminisé godé par sa femme

     

    Auteur Ecrivaillon

     

    chastete_strapon_03.jpg

    Louis rêvait de rencontrer une Maîtresse pour vivre ses fantasmes de soumission. Comme beaucoup d’hommes, il surfait en cachette de sa femme sur Fessestivites. A défaut de trouver la Maîtresse de ses rêves les plus fous, lire des histoires érotiques ou voir des vidéos pornos titillait ses neurones coquins et, quand l’excitation devenait trop forte, la veuve poignet lui permettait d’assouvir ses envies. Trouvant ainsi son équilibre sexuel, il délaissa son épouse jugée « trop vanille » pour comprendre.

    La problématique quand on n’a qu’un ordinateur à la maison, c’est la discrétion surtout quand on a des choses à cacher. Une nuit, Laurie se leva pour un besoin pressant et découvrit le pot aux roses ! Son mari les yeux fermés se branlait de bon cœur. Lorsqu’elle s’approcha discrètement, la vidéo motivant cet enthousiasme sexuel tournait encore sur l’écran avec une dominatrice qui était en train de jouer avec son soumis sous cage de chasteté.

    - C’est quoi ce truc qu’il a sur le sexe ? Demanda Laurie amusée de le surprendre dans un moment aussi coquin.

    Louis fit un bond sur le fauteuil dans lequel il aurait bien aimé se fondre. Le flux sanguin de l’appendice masculin fit volte face pour prendre la direction du visage de son propriétaire. En clair, il débanda et rougit comme un gamin piégé en train de faire une bêtise. Une discussion tendue eu lieu, madame n’appréciant pas trop la chose surtout que leur dernier câlin datait d’au moins deux mois. Pressé de s’expliquer mais aussi de répondre à la curiosité de son épouse, il dut lui présenter en image ce qu’est une cage de chasteté. C’est ainsi que Laurie découvrit les fantasmes de soumission de son mari.

    - Si ce truc t’excite à ce point achète-en une, comme ça, nous serons deux à nous amuser ! Lui dit Laurie avant d’ajouter qu’il devrait sortir les poubelles une fois son affaire terminée.

    L’ambiance n’étant plus, Louis décida de sortir les poubelles sur le champ pour fuir la conversation. A son retour, son épouse surfait gaiement sur Fessestivites et tout particulièrement sur son profil. Comme le lecteur peut s’en douter, à son retour ils ne prirent pas la direction de la couche conjugale !

    ………………

    Contrairement aux idées reçues, les femmes peuvent être aussi très coquines, c’est ce que découvrit Louis en voyant son épouse surfer une bonne partie du week-end sur ce site maudit que peut être Fessestivites dans cette situation ! Elle explora grandement le forum chasteté autant pour comprendre que par curiosité. La cage de chasteté fut commandée le soir même sur ABCplaisir.

    Un mois plus tard

    Louis devenait fou, fou d’amour, fou de désir, fou furieux aussi parfois quand elle s’amusait avec les clés accrochées à son cou le samedi soir en lui indiquant qu’elle était fatiguée. L’appel du sexe pousse parfois l’homme encagé à des réactions originales dans sa recherche de plaisir détourné. Ne pouvant prendre du plaisir par devant, il commença à jouer avec son derrière, traduire par se mettre des trucs entre les fesses en empruntant des sous-vêtements à sa femme. Etant méticuleuse dans ses rangements, Laurie se rendit compte que certaines choses n’étaient pas comme elle les avait rangées. Maligne, elle fit quelques repères y compris dans le tiroir où elle rangeait un vieux sextoy avec d’autres bricoles très féminines. Son instinct ne l’avait pas trompé, son mari se servait de son sextoy en cachette et de ses sous-vêtements !!!

    Sur les forums de Fessestivites elle trouva une partie de la réponse à ses interrogations en lisant cet article. Cage de chasteté pourquoi des sous-vêtements féminins ?
    http://forums.fessestivites.com/bondage-et-contraintes/cage-de-chastete-pourquoi-des-sous-vetements-feminins-t1990.html

     

    Comme sur cette page il y a un lien vers les vidéos portant sur les cages de chasteté, elle cliqua par curiosité. Deux heures plus tard, ses doigts coquins s’insinuaient sous sa jupe pour masser délicatement le bouton des plaisirs à travers le fin rempart de dentelles. Elle venait de se découvrir une attirance pour le gode ceinture. Bien décidé à essayer, elle en commanda un aussitôt sur ABCplaisir sans en toucher un mot à son mari.

    Le samedi suivant, alors qu’ils allaient se coucher, elle l’interpella pour lui mettre une robe.

    - Mais que fais-tu chéri ? Demandé Louis très étonné.

    - Je sais que tu me chipes mes culottes alors tant qu’à faire, je vais t’aider à te féminiser puisque cela t’amuse. Et puis tant qu’à faire, on va aussi jouer avec le sextoy que tu utilises en cachette. Comme il est gros pour un cure-dent j’imagine sans trop de peine l’usage que tu en fais. Laisse-toi faire, j’ai envie de m’amuser.

    Laurie lui enfila une robe noire et lui retira son short avant de le pousser sur le lit pour aller chercher le sextoy et du lubrifiant. Louis était à la fois très gêné mais aussi très heureux de découvrir que sa femme pouvait devenir Maîtresse.

     

    chastete_strapon_05.jpg

    - A quatre pattes fesses en l’air petite femelle, j’ai envie de toi, lui ordonna Laurie très amusée par cette situation causasse.

    Le pauvre Louis grogna, quémanda le retrait de la cage de chasteté, chose qui lui fut refusée d’un « non » catégorique. Sa petite rondelle étoilée n’en menait pas large quand elle entreprit de la visiter. Elle finit par céder sous la poussée généreuse, elle profita de cette ouverture pour enfoncer le sextoy profondément qui glissa tel un missile qui fend l’air.

    - Et bien, tu es très ouvert toi ! S’étonna Laurie. Tu dois jouer souvent en cachette petit coquin. Ce n’est pas bien de cacher des choses à sa Maîtresse, tu seras puni pour ça.

    Sentant qu’il se décontractait de plus en plus, submergée par une envie phallique, elle saisit son gode ceinture caché dans son tiroir à chaussure et l’enfila sous les yeux ébahis de son mari. Bien décidée à pousser le vice jusqu’au bout, elle lui enfila la perruque chipée à une copine pour que la féminisation soit totale. Chaque fois que Louis voulait dire quelque chose elle le coupait dans ses élans en lui rappelant qu’il n’avait pas à faire des choses dans son dos.

    Si les voies du seigneur sont impénétrables, la voix de sa Maîtresse lui permit de sentir certaines choses et sa voie anale de comprendre qu’elle s’éclatait en le sodomisant. Au début, elle manquait d’agilité pour la chose, mais cela ne dura point. Louis se fit « ramoner » par une furie décidée à en découdre avec son petit cul, si bien qu’il finit par éjaculer dans sa cage pour cause de prostate bousculée.

     

    chastete_strapon_10.jpg
    Il écopa d’une semaine de cage de chasteté supplémentaire pour avoir fauté puis dut à son tour donner du plaisir à sa femme avec sa langue et le sextoy nettoyé. La semaine qui suivit, Louis fut obligé de porter des sous-vêtements féminins pour aller travailler en guise de punition pour avoir chipé les vêtements de sa Maîtresse.

    Ecrivaillon

    Cliquez ici pour acheter une cage de chasteté

    http://www.abcplaisir.com/fr_FR/Cage-de-chastete

    Cliquez ici pour faire des rencontres BDSM

    http://www.fessestivites.com/fr_FR/Rencontres

    LA VIDEO EST ICI RUBRIQUE CHASTETE


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :