• Auto ballbusting à coups de chiottes ! ! !


    Ballbusting_CBT_08.jpg

    Certes le choix des mots pour ce titre est graveleux et politiquement incorrect mais malgré fondé qu’on le veuille ou non.

    Lors d’une soirée BDSM sur le chat et en webcam nous avons pu voir des idées tordues d’Maître bien décidé à faire souffrir un soumis à distance. Ce soir là, il avait demandé à un soumis d’attacher des élastiques à son sexe puis de les coincer sous les pieds de la dite chaise avant de lui ordonner de monter dessus. Lorsque ce pauvre soumis est monté sur la chaise, les élastiques se sont tendus puis cassés avant de venir claquer ses testicules à pleine vitesse.

    Bien que le soumis cherchait une domination virtuelle et à s’éclater dans son masochisme, le dit soumis est redescendu plus vite qu’il était monté et sautait sur place en tenant ses précieuses particulièrement douloureuses…

    ET LA on n’arrête pas le progrès dans la recherche de trucs sadiques ! ! ! Jugez vous-même en regardant les deux vidéos postées par VSoum38 où l’on peut constater que certains dominants ont beaucoup d’idées perverses.

    VSoum38 nous indique qu’il s’agit d’une punition qu’une Maîtresse virtuelle lui impose lorsqu’il est puni.
    L’astuce punitives consiste à :
    Le faire mettre à genou devant les toilettes
    Lui demander de mettre des élastiques autour de ses testicules pour les faire gonfler un peu
    Lui demander de poser ses précieuses gonflées sur la céramique des WC
    Lui demander de laisser tomber l’abattant des WC sans bouger évidement
    Lui demander d'adresser la vidéo ou de le faire en webcam avec son ordinateur portable.

    Nous ne savons pas si cette forme de punition est aussi dure que le ballbusting mais il est possible d’imaginer qu’un coup d’abattant doit faire mal.

    ET LA, sur la deuxième vidéo postée par VSoum38, il reproduit l’astuce mais cette fois avec les testicules à l’air ET avec l’abattant du dessus. Celui où le commun des mortel s’assoie doit faire mal, mais celui qui recouvre les toilettes doit être plus hard car il est plein et en bois semble-t-il. On a eu mal pour lui en regardant ses vidéos.

    Si l’on ne vous « casse pas les couilles » avec cet article vous avez aujourd’hui deux astuces pour le faire tout seul ! Elle est pas belle la vie ?

    Pour parler de CBT, Ballbusting ou nouveau le boxing ball, rendez-vous sur le forum BDSM ici
    La vidéo punition 1 est ici
    La vidéo punition 2 est ici

    Pin It

    votre commentaire
  • Pourquoi le selfbondage

    Selfbondage.2.jpg

     



    Pourquoi font-ils ça, je ne vois pas l’intérêt de s’attacher tout seul me disait quelqu’un dernièrement. J’ouvre donc un post à ce sujet pour vous éclairer et lancer une discussion.

    A l’affirmation « je ne vois pas l’intérêt de s’attacher seul » la première réponse qu’il me vient est qui ne s’est jamais masturbé ?

    Le principe de base est le même, la recherche d’un plaisir.

    QUI SONT CEUX ET CELLES QUI PRATIQUENT ?

    Ceux ou celles qui sont trop timides pour avouer leurs envies BDSM à leur conjoint.

    Ceux ou celles qui sont célibataires et n’ont pas trouvé ou envie de trouver un partenaire BDSM.

    Ceux ou celles qui ont envie de s’accorder un moment de plaisir solitaire.

    OUI MAIS ILS SE FONT DES TRUCS QUI FONT MAL !

    Oui et non, cela nous emmène donc à la recherche de sensations qui sont multiples et peuvent s’additionner. Il y a par exemple :

    Plug ou gode anal :

    Au bout d’un moment cela « pousse » mais si c’est bloqué, la personne ressent des sensations comme si on lui imposait.
    Lorsqu’elle devra bouger pour se libérer (ou même en bougeant naturellement) le plug générera des sensations. A cela se rajoute parfois le fantasme du rapport forcé ou du viol qui est recherché dans le sens où attachée, la personne ne peut s’y soustraire.

     

    Pince_a_seins_vibrantes.jpg

     

    Pinces à sein

     


    Les pinces à sein ou autres :

    Il n’est pas rare effectivement que des personnes utilisent des accessoires comme des pinces à sein ou d’autres type de pinces ou accessoires sur le corps, essayons d’analyser leurs objectifs. Prenons l’usage des pinces à sein, si elles ne sont pas trop méchantes, dans la durée elles le deviennent parfois. La personne fantasme à l’idée qu’on les lui impose sur la durée, sauf que sans une contrainte, elle va les retirer quand cela commencera à faire un peu mal. En s’attachant après avoir mis les dites pinces, elle s’impose le temps qu’il lui sera nécessaire pour se libérer.

    Un vibromasseur en bonne place :

    La recherche peut être la jouissance, la jouissance dite forcée ou l’excitation maximum car jouir avec seulement un vibro posé sur le sexe ne déclenche pas toujours l’orgasme.

    Les entraves :

    Attachée je ne me libère que mieux disent certaines personnes quand elles font l’amour ou quand il me donne le fouet (pour exemple) parce que je ne peux pas « fuir », je dois donc subir. La recherche dans les entraves porte donc et aussi sur le fait d’être soi-disant obligé de subir. Quand on est seul le selfbondage est une alternative.

    Uriner / déféquer

    L’ondinisme masqué, le plaisir de la honte de se faire dessus comme si la personne était forcée ajoute aux sensations. Son but sera de se retenir jusqu’au moment où…. Elle n’aura plus le choix. Si elle est libre de ses mouvements, elle se rentra aux toilettes. Dans cette pratique entre parfois en jeu le fait d’être obligé de faire dans une couche que l’on ne voulait soi-disant pas porter.

    ADDITIONS DES SENSATIONS

    L’addition des sensations est donc souvent recherchée pour générer plus de plaisir. Pour exemple, boire un demi-litre d’eau avant de s’attacher avec un vibromasseur en bonne place puis des pinces vibrantes sur les tétons et un ice-timer dont les gouttes d’eau fraîche tombent sur vous avant que le glaçon ne vous donne les clés des menottes. C’est bien bon là où cela vibre mais en même temps provoque la vessie (grrr) mais quand il faudra attraper les clés des menottes, vous risquez de tirer sur les pinces à sein, et là, les sensations s’additionneront....

    JOUISSANCES

    Si l’orgasme n’a pas été atteint pendant le selfbondage, il n’est pas rare qu’après la libération la personne passe du selfbondage au self service.

    EN PARLER ?

    Est-ce que vous dites à votre voisin « ce matin je me suis masturbé et c’était bien bon » ? La réponse est « non » évidement, il n’y a donc que dans l’anonymat des sites comme Fessestivites où parfois les personnes osent en parler en ayant peur quand même de passer pour des fous. Oui mais, est-ce qu’on est fou quand on se masturbe en imaginant des tonnes de choses pour s’exciter ?

    DES LIENS UTILES

    Astuces et sécurité en selfbondage (Gratuit)
    http://forums.fessestivites.com/bondage-et-contraintes/bondage-le-self-en-couple-t1893.html

    Un petit self sondage qui ne prend que le temps d’un clic (Gratuit)
    http://forums.fessestivites.com/bondage-et-contraintes/selfbondage-seul-ou-pour-lui-elle-t2165.html

    Photos récits érotiques, scénarios et astuces (Gratuit)
    http://www.fessestivites.com/fr_FR/Zone-Gratuite?a=search&route=66185&category=100032&orderby=created&keywords=&nickname=&types[]=story&types[]=article&types[]=album

    Vidéos de selfbondage
    http://www.fessestivites.com/fr_FR/Videos?a=search&route=66184&category=100032&orderby=created&keywords=&nickname=

    Où acheter de vraies menottes et accessoires ?
    http://www.abcplaisir.com/fr_FR/BDSM

    Pin It

    votre commentaire
  • Selfbondage sa copine soumise lui vole les clés


    selfbondage_03.jpg

    Marie aime le BDSM, le bondage et le sexe mais elle aime par-dessus tout être attachée et les rapports musclés. Les discussions d'hier soir autour de la table avec leurs amis l'ont mise dans un état de surexcitation que son époux n'a pas apaisé sous la couette.

    Par ce bel après-midi du mois de juillet, Paul travaille au bureau, leurs amis sont partis faire du bateau. Pendant ce temps, Marie enflamme ses neurones en regardant les vidéos BDSM puis "abuse" sur Fessestivites. Au hasard de ses clics, elle a découvert la rubrique selfbondage, avec des idées, des astuces, des trucs, des histoires érotiques puis des vidéos de selfondage. Elle a déjà pratiqué en l'absence de son mari.

    Le risque l'excite, la peur aussi quand il lui bande les yeux pour lui faire des choses, le fait de ne pas voir, de ne pas savoir la fait mouiller comme une fontaine. Il faut dire qu'elle est généreuse de ce côté là. L'idée lui vient de se faire un petit selfbondage avant de s'envoyer en l'air avec le magic wand, son deuxième copain......

    Elle fonce aussitôt dans leur chambre pour prendre les outils nécessaires dans leur caisse à jouets de coquins, à savoir, des menottes de chevilles, des menottes pour ses poignets puis son bon ami le magic wand.

    Extrêmement attirée par le risque, Marie va déposer les clés des menottes dans la chambre d'amis, avant de revenir au salon pour réaliser un selfbondage simple, mais, qui l'obligera à traverser la maison pour se libérer.

    Dans sa précipitation, elle s'est trompée de menottes, elle a pris les deux paires de menottes de police vendue en promo 30 euros les deux paires sur ABCplaisir

    http://www.abcplaisir.com/store/BDSM/109-Menottes-poignets-en-metal

    Elle se rend compte de son erreur lorsqu'elle entreprend de les poser sur ses chevilles, mais, plutôt que d'aller prendre les bonnes, elle décide de continuer. Dans un premier temps, ses chevilles étant assez fines, cela fonctionne. A la suite de quoi, elle croise l'autre paire de menottes avant de les poser sur ses poignets.

    Comme à chaque fois qu'elle fait du selfbondage, les clics des menottes sont une douce et très excitante mélodie pour ses oreilles de coquine. Pour le plaisir, elle commence à tirer sur ses entraves de métal comme pour se défendre d'un violeur sadique ou de son Maître d'Amour décidé à abuser d'elle. Marie roule sur le coté, se met sur le ventre, lève les fesses pour les mettre à la merci d'un amant prêt à la défoncer.

    Ces moments de délires fantasmagoriques sont pour Marie un véritable espace de plaisir, si un doigt coquin s'aventurait entre ses cuisses il y trouverait un marécage tant elle s'envole. La sagesse étant de rigueur quand même, elle entreprend de descendre du canapé pour marcher à petits pas jusqu'à la chambre d'amis afin de récupérer les clés. Et là surprise ! ! !
    Le fait qu'elle se soit trompée de menottes, ne lui laisse pas l'amplitude de mouvements habituels. Peu importe, elle en a vue d'autres dans ses aventures solitaires. Elle se couche sur la moquette du salon pour se mettre à ramper comme un vers de terre sauf que, la moquette brûle si l'on s'y frotte. "Merde" pense aussitôt Marie, "cela risque d'être plus long que prévu et je risque de me faire surprendre".

    A force de prudentes reptations, elle arrive enfin au couloir qu'elle a ciré la veille histoire que la maison soit nickel quand leur amis arriveraient. Elle s'acharne contre la cire innocente qu'elle griffe avec les menottes mais avance tant bien que mal. En nage, Marie s'accorde une pause de quelques minutes avant de reprendre ses reptations car le couloir n'est pas assez large pour rouler sur elle même.

    Arrivée à la chambre, la problématique de la moquette se pose à nouveau.
    Elle rampe avec précaution quand soudain elle entend des voix dans la maison. "Oh merde" pense Marie, "je suis mal mais c'est encore jouable" . Avec ses pieds, elle pousse la porte avant d'essayer d'attraper les clés posées sur le meuble. Mais malheureusement les chaînes des menottes ne lui permettent pas de les atteindre. En guise de solution, elle aperçoit les escarpins de son amie, en les tenant avec les dents elle devrait s'en sortir.


    selfbondage_14.jpg

    Lorsque la porte de la chambre s'ouvre, elle bondit de peur. Son amie dans un premier temps est très inquiète mais lorsque Marie lui demande de lui passer les clés qui sont sur la commode, elle comprend aussitôt.

    - Tu t'attaches toute seule maintenant ?

    - Tu poses trop de questions, donnes-moi les clés.

    - Tu m'offres quoi en échange ?

    - Va te faire foutre, donne-moi les clés.

    - Tu me parles trop mal, il faut que je réfléchisse ! Lui indique son amie en jouant avec les clés au dessus du visage de Marie. Oh les beaux lolos, que voilà, rajoute-t-elle avec un sourire sadique en lui malaxant les seins, bien accessibles, j'ai bien envie de jouer avec moi !

    - Salopeeeeeeeeee libère-moi !

    - Non, tu es trop méchante. Je les emmènes avec moi au salon tu n'auras qu'à venir les chercher.

    EPILOGUE

    Marie est bien arrivée au salon, en échange d'un bisou sur chaque chaussure de son amie, elle a obtenue les clés et s'est libérée mais la solidarité entre soumises étant connue, le secret ne dura pas plus que le temps de l'apéro du soir.

    Ecrivaillon


    La vidéo de ce selfbondage est ici


    Les photos de ce selfbondage sont ici

    Pin It

    votre commentaire
  • Le cilice en domination ou self bondage


    Le_cilice.jpg


    Par TSM de fessestivites.com

    Le cilice peut être une tunique ou une ceinture, de crin, d'étoffe rude voire de métal, portée sur la chair par mortification, une pratique religieuse qui consiste à s'imposer volontairement une souffrance pour mieux se tourner vers sa foi.

    Un cilice était à l'origine un vêtement ou un vêtement en tissu grossier ou de poils (un cilice). Dans une époque plus récente le mot est venu de se référer non pas à un cilice, mais à une ceinture en métal enrichi ou chaîne usée attachée serrée autour de la cuisse. De nombreux ordres religieux au sein de l'Eglise catholique romaine ont utilisé le cilice comme une forme de «mortification corporelle», mais ces dernières années il est devenu connu en tant que pratique de numéraires (célibataires laïcs) de l'Opus Dei, une prélature personnelle de l'Église catholique romaine Église.

    EN DOMINATION

    Faire porter un cilice à une personne soumise sur une durée déterminée consiste à lui imposer une douleur et des marques sur le corps.

    Exemple simple pour le torse :

    Prendre un soutien-gorge et ajouter par l’extérieur des punaises à émousser pour ne pas blesser. Coudre ou faire coudre un second soutien-gorge par-dessus le premier. Si la personne soumise est un homme, prendre un soutien-gorge de maintient (sans armature) pour le sport.

    Exemple simple pour le sexe :

    Prendre un morceau de cuir à tailler en V comme le devant d’une culotte. Si vous n’avez pas de cuir, cela fonctionne avec une nappe épaisse que l’on trouve sur les marchés ou en boutique. Pensez à faire remonter sur les fesses lors de la découpe et faire deux pièces identiques. Ajouter des punaises à émousser pour ne pas blesser et coller ou coudre les deux parties. Placer cet accessoire dans la culotte de la personne soumise et imposez-lui-en le port. Notez qu’il est possible de fermer un pantalon avec une chaînette et un cadenas en cas de manque de motivation.

    Précaution à prendre si vous utilisez un cilice avec une culotte portée sous un pantalon fermé à clé. (Ceinture de chaine et cadenas) Il est prudent de prévoir une grosse couche pour personne incontinente….. Il existe des modèles pouvant contenir 4000 ml de liquide.

    Exemple simple pour la ceinture.

    Prendre deux larges ceintures en tissus pour femme. Ajouter par l’extérieur des punaises à émousser pour ne pas blesser. Coudre ou faire coudre l’une sur l’autre et faire porter bien serré.

    ASTUCE de discrétion : il existe des ceintures lombaires pour les personnes qui souffrent d’un problème de dos. Ajoutez-en une par-dessus la personne soumise pourra prétexter des douleurs lombaires.

    Cilice humiliant mais sans douleur.

    Quelques exemples de cilice humiliant.

    Faire bronzer un homme avec un soutien-gorge les week-ends et aller à la piscine le lundi.

    Faire des pochoirs avec un mot de votre choix, découpez l’intérieur des lettre et faire bronzer. Exemple : M A S O / SO U M I S E ou faire une flèche désignant les fesses.

    CONSEILS :

    Pour être efficace, ce type de pochoir doit être réalisé sur un support solide comme le cuir, une nappe, … que vous fixerez avec une ceinture pour éviter qu’il bouge trop.

    Faites des essais dans du carton avant de découper votre support.

    Contrairement au feutre, le marquage dure un peu mais s’efface avec le temps. Attention aux coups de soleil, pensez à protéger la tête et à réhydrater….. N’oubliez pas votre soumis(e) tout l’après-midi en plein soleil dans votre jardin…..


    POUR LES ADEPTES DE L’AUTO-BONDAGE OU SELF TORTURE

    Voir le dossier selfbondage sur www.fessestivites.com pour prendre des idées.

    Plusieurs options sont possibles, un temps déterminé avec les principes de libération connus comme les ice-timer. (Blog de glace contenant les clés)

    S’EN REMETTRE A LA POSTE avec les risques inhérents à la poste.

    Poster les clés d’un ou plusieurs cadenas et s’équiper d’une ceinture ou d’un soutien-gorge en essayant d’estimer au plus juste la date du passage du facteur.

    UTILISER LES SERVICES CADENAS DE www.fessestivites.com

    La boutique de fessestivites.com propose des cadenas à combinaison qui vous sont livrés SANS le code. Lors de votre commande, vous choisissez la date où la combinaison vous sera adressée par email.

    Lorsque vous avez reçu votre cadenas, il ne vous reste plus qu’à calculer la durée du port de votre cilice puisque vous connaissez la date à laquelle la combinaison vous sera adressée par fessestivites.com.


    Voir des vidéos BDSM


    Voir des vidéos de selfbondage


    Faire des rencontres BDSM

    Pin It

    votre commentaire
  • Maître lui impose un Selfbondage en webcam


    Selbondage_webcam4.jpg


    André est un grand reporter ce qui l'oblige à quitter le domicile conjugal parfois pendant des semaines. Son épouse Muriel est une femme soumise très demandeuse, parmi ses passions et fétichismes il y a le bondage, les contraintes. Elle aime être attachée, subir les envies folles de son mari sans pouvoir lui échapper et mieux encore, quand il la viole sauvagement après l'avoir entravée et laissée poireauter sur leur lit.

    Depuis qu'ils sont sur Fessestivites, outre les rencontres coquines, ils s'enrichissent d'idées de jeux pour agrémenter leurs vies sexuelles. André s'est inspiré des astuces du selfbondage pour faire des choses que la morale réprouve à sa soumise quand il est à des milliers de kilomètres de sa perle d'amour. Hier elle a reçu un email lui indiquant une liste de matériel BDSM à préparer puis de réaliser un ice-timer (bloc de glace avec les clés des menottes) avec 1m50 de ficelle. Muriel s'excite en préparant le matériel mais elle ne trichera pas, son Maître ne lui a pas donné le droit de se caresser.

    Le rendez-vous est fixé à 15 heures, heure de Paris, ce qui représente pour lui à l'autre bout du monde 22 heures, il est donc disponible pour chatter avec elle et la voir en webcam.

    Muriel doit se faire belle comme s'il était là et se vêtir avec les vêtements choisis par lui, ce soir, des collants noirs, une jupe de cuir noir, un soutien gorge assorti et un chemisier blanc. A 15 heures précises, elle attend patiemment de le voir apparaître sur le chat de Fessestivites et dialogue avec d'autres membres. La surprise est de taille, cette fois il désirent que leurs soirée soit partagée en webcam avec d'autres membres. C'est la première fois qu'il lui impose une exhibition, Muriel est extrêmement gênée.

    Comme demandé, toute tremblante, elle va chercher le ice-timer qu'elle attache au lustre au dessus de leur lit. Les membres se demandent ce qu'il va se passer, André leur répond que c'est une surprise pour sa soumise en leur rappelant qu'elle n'exécutera que ses ordres à LUI en insistant sur le mot "lui".

    Muriel entrave poses les bracelets à ses chevilles puis ses jambes avec de la corde comme lui impose son Maître. Elle y bloque ensuite les menottes puis reçoit l'ordre d'entrouvrir son chemisier, pour le plaisir de ses yeux et des membres présents ce soir là. Elle n'apprécie pas trop l'idée de faire voir sa poitrine mais s'exécute sans savoir que sa pudeur va être mise en à mal ce soir avant de s'envoler totalement.

    Régulièrement elle s'approche de l'écran de leur ordinateur pour vérifier si elle n'a pas loupé des consignes, à chaque fois qu'elle s'approche, les internautes apprécient son opulente poitrine menaçant de jaillir de son soutien-gorge.

    - Passe maintenant les poignets dans les menottes et ferme-les ! Ordonne André.

    Lorsqu'elle ferme les menottes, les clics métalliques la font toujours vibrer, elle est soudain moins pudique en s'expose son entrejambe en gesticulant sur le lit comme si elle cherchait à s'échapper. Tirer sur ses entraves l'excite énormément, c'est pour elle une forme d'abandon forcé et donc une libération psychologique, ce n'est pas sa faute, on l'a obligée, elle est attachée. Après quelques gesticulations dès plus agréables pour les yeux de son Maître et des internautes, l'ordre tombe de se caresser avec le magic wand acheté la semaine précédente sur ABCplaisir.com

    Pour Muriel, se caresser devant du monde est un acte très difficile, son Maître le sait et répète l'ordre une seconde fois. Elle finit par se résoudre à le faire et attrape le magic wand qu'elle guide entre ses cuisses en se mettant dans l'axe de la cam pour que son Maître la voit. Les internautes n'en loupent pas une, l'un deux a des mots très insultants, un modérateur lui donne un avertissement ce qu'il signifie qu'en cas de récidive il sera expulsé.

    On ne doit pas manquer de respect aux participants et encore moins s'ils nous offrent un moment de partage en webcam. Si cela ne vous plait pas, quitter le chat et regardez la télé, ou alors, faites une exhibition sur un autre salon. Ceci est le premier et dernier avertissement. Ecrit en rouge le modérateur agacé.


    Selbondage_webcam9.jpg

    Muriel n'a pas suivi ces échanges assez virulents, elle se concentre sur son ordre et utilise pour la première fois ce sextoy qu'elle trouve magique. Lorsqu'elle le passe sur ses lèvres et son clitoris, même à travers les collants, les sensations sont si divines qu'elle arrive à oublier qu'elle est regardé maintenant par plus de trente personnes. Les divines vibrations cumulées aux effets du bondage la font rapidement grimper dans les sphères du plaisir. Elle ne joue plus son rôle de soumise, non, elle s'éclate totalement pour elle même sans aucune pudeur en regrettant même de ne pas avoir les mains libre pour en faire bien plus que promener un truc vibrant sur son intimité.

    - Cela suffit ! Maintenant tu poses le magic wand et tu te places sous le ice-timer, les gouttes d'eau froides calmeront tes ardeurs de coquine. Ordonne André.

    Quand il lui fait ce genre de chose, Muriel grifferait son Maître avec grand plaisir malgré les risques d'un tel manquement. Elle s'exécute donc et pose ce jouet magique avec regret et s'aperçoit que ses seins généreux sont sortis de leur écrin. Entravée comme elle est, remonter le soutien-gorge est totalement impossible, elle n'a pas d'autre choix que d'évoluer en webcam avec les seins nus. Très coquine, elle essaye de tricher et d'atteindre le glaçon contenant les clés mais en vain, il est un peu trop haut pour qu'elle puisse l'atteindre.

    Quelques minutes plus tard, le glaçon libère un bout de la ficelle, suffisamment pour qu'elle puisse l'attraper en gesticulant comme une folle. Une fois les mains libres, elle retire tous les accessoires et s'approche de l'écran où les compliments et remerciements fusent sur le chat.

    - Retire ton chemisier et ton soutien-gorge et caresse tes seins pour le plaisir de mes yeux. Ordonne André.

    Cette fois, Muriel s'exécute sans même réfléchir, son état d'excitation lui permet d'oublier les voyeurs, elle ne pense plus qu'à son Maître.


    Selbondage_webcam22.jpg

    - Mesdames Messieurs nous allons maintenant vous quitter pour nous retrouver dans un salon privé que nous n'ouvrirons à personne pour nous réserver un moment d'intimité. Sachez que ma soumise vient de gagner un voyage à Venise pour avoir accepté de réaliser cette exhibition devant vous. Bonne soirée

    Muriel rêvait d'aller à Venise depuis des années, apprendre que son Maître allait l'emmener en voyage la fit craquer et pleurer de joie. Les yeux brouillés de larmes, elle se contente de poser un bisou sur sa main pour le souffler vers la webcam qu'elle coupa immédiatement.

    Quelques minutes plus tard, nos deux tourtereaux se retrouvent en chat privé et codé pour un moment de plaisir solitaire interposé mais partagé en webcam avec des tonnes de bisous hélas virtuel ce soir là.

    Cette autre façon de faire l'amour à distance quand on ne peut être ensemble vous donne parfois l'impression d'être réellement ensembles.

    Ecrivaillon


    Pour réagir sur le selfbondage et partager vos avis rendez-vous sur le forum ici


    Pour voir des vidéos de selfbondage cliquez ICI


    Pour voir des photos, récits articles GRATUITS sur le selfbondage cliquez ICI


    Pour faire des rencontres cliquez ICI


    Pour accéder au chat webcam cliquez ICI

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique