• Ceci est bien réel Fessestivites.com gère les cages de chasteté de nombreux soumis célibataires.

    Ci-dessous la démonstration en image

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    cage de chasteté

    La vidéo est ici :

    http://www.fessestivites.com/fre/Rencontres/Videos_gratuite.html

     Combien cela coute ? 

     Le cadenas + les frais de port + le service sécurisé + l'émail + possibilité d'être libéré par téléphone en cas d'urgence = 20 euros (prix au 8 juin 2012)

     Pourquoi s'en priver ?

    A cela se rajoute que sur www.fessestivites.com vous avez la possibilité de vous encager devant des Maîtresses en webcam et d'être acccompagné dans votre chasteté.


    Pin It

    votre commentaire
  • Offrir sa chasteté et donc le contrôle de sa sexualité pour la fête des mères est déjà un beau cadeau mais lui indiquer NO LIMIT en lui donnant la clé est une sacrée preuve d'Amour ! 

    La vidéo de cette fête des mères très particulière est ici

    http://www.fessestivites.com/fre/Rencontres/Videos_gratuite.html

     

    Fête des mères et chasteté

    Fête des mères et chasteté

    Fête des mères et chasteté

    Fête des mères et chasteté

    Cadeau fête des mères et chasteté

    Cadeau fête des mères et chasteté

    Cadeau fête des mères et chasteté

    Cadeau fête des mères et chasteté

     

    POUR LES HOMMES SEULS désirant vivre une chasteté réelle une solution existe ici

    http://www.fessestivites.com/fre/Article/17_chastete/trucs-infos-astuces/1694_Gestion-des-cages-de-chastete-par-Fessestivites-com.html

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  Les adeptes de la cage de chasteté vont se réjouir !

     Dès demain, le site www.fessestivites.com prendra en charge la gestion des HOMMES SEULS désirant vivre l’aventure et les sensations érotiques de la cage de chasteté.

     Les tests réalisés ce matin ont tous fonctionnés. Pour 20 euros ils vont avoir :

    •  Un cadenas neuf à combinaison masquée
    • Les frais de port offert
    • L’expédition de la combinaison à la date de leur choix
    • La sécurisation du dispositif avec une automatisation + un contrôle humain
    • La possibilité de demandé une « libération » d’urgence
    • La possibilité de recevoir la combinaison sur leur téléphone mobile.

     Et sous peu,

    • L’accès à un forum dédié
    • L’accès à un salon avec webcam pour démonter qu’ils ne trichent pas.

    Pour en bénéficier, il suffit de s’inscrire dès aujourd’hui sur le site www.fessestivites.com

     Alors si vous êtes en recherche d’une Maîtresse ou d’une KH (key older) en attendant de l’avoir trouvée, vous pouvez :

    • Découvrir les sensations d’être sous cage de chasteté
    • Prouver sur le site que vous n’êtes pas un affabulateur qui fantasme.

     C’est à ne pas rater ! ! !

     POUR LES ABDL

     Le principe fonctionne également pour les adeptes de l’ABDL qui désirent vivre les sensations si érotiques d’être vraiment sous clé !

     Ils ont free, ils sont fous, ils ont tout compris et le pire c’est que cela fonctionne !

     TSM 

    P.S. Ceci n'est pas un canulars vous pouvez vérifier par vous même sur le site www.fessestivites.com 

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Paul rêvait d’avoir une Maîtresse qui gérerait les clés de sa cage de chasteté. Dans ses fantasmes les plus fous, cette Maîtresse devenait son épouse et une reine gynarchique avec laquelle il vivrait une vie paisible ponctuée de fessée et petits recadrages. Mais hélas comme chacun sait, entre le fantasme et la réalité même si certains sont prêts à passer du virtuel au réel, les dominatrices sont rares.

      Lorsqu’il a appris que le site www.fessestivites.com permettait aux célibataires désireux de vivre les plaisirs de la cage de chasteté en se faisant encager et gérer à distance, Paul s’est mis à étudier attentivement ce qui était proposé comme une alternative à ses fantasmes.

      Pour une vingtaine d’euro, le site proposait d’adresser par la poste un cadenas à combinaisons sans la combinaison avec un dispositif permettant de masquer les chiffres pour s’encager seul puis d’adresser un certains nombre de jours plus tard la combinaison par email.

     Qu’est-ce que je risque à essayer pensa Paul, et puis vingt euro si je me fais escroquer, je n’en mourrai pas.

      Il commanda donc son cadenas sans combinaison le mardi 5 juin et choisit de s’auto encager quelques jours en commandant sa libération par email pour le 14 juin. Sa commande fut traitée dans des délais si brefs qu’il eut le 7 juin l’agréable surprise de trouver une enveloppe cartonnée dans sa boite à lettre. Fou d’excitation, il dut prendre une douche presque froide pour parvenir à encager son Popaul refusant de baisser le garde.

      Le sexe enfin logé dans son tube et le cadenas posé, il retira le dispositif masquant les chiffres et se trouva encagé. Pour fêter ça, il s’ouvrit une bouteille de champagne dont il consomma avec excès une bonne partie en surfant sur le site fessesivites.com ce qui généra à certains moments de sérieuses crise du logement en sa cage de chasteté. Vers onze heure, il s’endormit comme un bébé mais sa nuit fut perturbée par des songes érotiques fous et quelques irritations et douleurs dues à des érections monumentales. Fessestivités.com lui avait conseillé de passer une pommade avant de se coucher mais entre ses délires et le champagne….

      « A 40 ans je me fais punir par un site » ! Pensa Paul en se traitant de fou.

      u petit matin, l’érection matinale le rendit fou d’excitation bien plus qu’à l’accoutumé. Sa première journée d’auto encagé mais pour la première fois sans clé de secours fut elle aussi diabolique. Le fait d’être réellement « piégé » décuplait ses songes coquins et ses sensations. En sortant de son travail, il se rendit à la pharmacie pour acheter la pommade conseillée par fessestivites.com et suivit attentivement cette fois les conseils reçus avec son cadenas pour ne pas avoir des problèmes d’hygiène.

      Pendant les deux jours et deux nuits qui suivirent, son excitation devenait grandissante au point qu’il se surprit à agiter ses fesses sur son fauteuil en surfant. « Je me prends pour une chatte en chaleur et devient fou » furent ses pensées. L’excitation grandissante, il se surprit à jouer avec les sensations détournées le quatrième jour en se pinçant les tétons et en se mettant presque honteux un petit jouet dans les fesses la Maîtresse de ses fantasmes les plus fous lui imposant des folies pour l’humilier. Peu enclin à dormir, Paul dévora quelques textes du site et s’abandonna sur le forum. Pris d’un impérieux besoin de parler, à son tour, il fit des confidences et partagea son expérience.

      Ce coup de canif à sa pudeur allait changeait sa vie.

      Une Maîtresse lui répondit, la discussion s’installa mais elle semblait douter qu’il ait commandé ce fameux cadenas proposé par le site. Ils parlèrent des fantasmeurs qui racontent parfois n’importe quoi mais pour Paul à la moralité sans reproche question franchise et droiture, ce fut presque une insulte. Prêt à tout pour la convaincre de son honnêteté, il lui proposa de faire des photos et de les lui adresser par email mais elle refusa, des photos de mecs montrant leur cage de chasteté, il y en a des millions. En lui ordonnant de faire une photo de son sexe encagé avec un papier indiquant « pour Maîtresse Dana » elle aurait la certitude que c’était bien lui sur la photo.

      Qu’il réalise les clichés demandés et les lui adresse une demi-heure plus tard surprit cette femme célibataire prof de musique le jour et domina le soir sur le net. Dana fut émue et très excitée par ce que venait de faire Paul pour elle, même si au départ ce n’était que pour lui prouver qu’il ne mentait pas. Elle se piqua au jeu tout comme lui, c’est ainsi que pour la première fois de sa vie Paul montra à quelqu’un son sexe encagé via le tchat du site et sa webcam.

      Félicité pour son courage par Dana, Paul eut beaucoup de mal à dormir tant ses pensées et songes érotiques l’excitaient. Tous les pores de sa peau devenaient des capteurs sensoriels. Il se voyait fessé et « contraint » de faire un cunnilingus à cette femme dont il imaginait les courbes délicieuses.

      Le lendemain soir, ils se retrouvèrent sur le forum et se mirent à chatter. Qui des deux était le plus excité, Paul ne pouvait le deviner, mais il sentit bien que Maîtresse Dana s’intéressait à lui et se caressait négligemment en discutant avec lui. Lorsqu’elle lui demanda s’il accepterait de s’encager pour elle, Paul eut les larmes aux yeux de bonheur.

       Commande un autre cadenas mais n’ouvre pas le colis, tu t’encageras pour moi devant ta cam. Je veux cette fois que tu sois chaste 15 jours. Si tu réalises mes souhaits à la lettre, je te laisserai peut-être m’offrir un verre ».

      Paul croyait rêver ! Son fantasme d’appartenance prenait vie ! Il commanda immédiatement le cadenas et lui adressa par email une copie du bon de commande donnant sans même y penser son adresse à une inconnue. Félicité pour son courage et son engagement, Paul devenait fou. Sa nuit fut la pire de toutes en termes de songes érotiques aussi fous les uns que les autres.

      Grosse peur pour la combinaison

      Assis devant son ordinateur, les yeux rivés sur l’écran de sa messagerie, Paul attendait désespérément la combinaison pour 21 heures.

      21 heures 01, rien !

      21 heures 02, rien !

      L’angoisse montait proportionnellement à sa colère envers le site fessestivites.com. Les secondes s’égrenaient lentement comme si c’étaient des minutes.

      21 heures 03, l’email tant attendu arriva enfin. Partit à l’heure prévue, il avait mis trois minutes pour lui parvenir mais ces trois minutes furent angoissantes pour Paul s’imaginant en train de détruire le cadenas ou pire sa cage de chasteté.

      Enfin « libre », il s’abandonna à l’onanisme avec un incommensurable plaisir. Si la semaine fut grisante en termes de sensations, à sa plus grande surprise sa jouissance ne fut pas fade bien loin de là mais très en dessous de l’intensité imaginée. Soulagé et sans cage de chasteté, Paul put enfin profiter d’une vraie nuit de sommeil sans érection intempestives ni besoin de se lever pour aller uriner.

      L’emballage contenant son nouveau cadenas arriva dès le lendemain. Comme promis à la domina de ses rêves, il ne l’ouvrit pas et lui adressa un email lui proposant un rendez-vous sur le net. Par anticipation, il prit sa douche, fit un peu de ménage pour que sa webcam ne dévoile pas son petit côté « bordélique » de célibataire. Maîtresse Dana répondit présente au rendez-vous, c’est ainsi que Paul d’une nature assez pudique réalisa sa première exhibition par webcam.

      Intégralement nu comme exigé par sa maîtresse, c’est devant sa webcam et une spectatrice émue qu’il ouvrit la boite contenant le cadenas et qu’il mit sa cage de chasteté sans tarder pour que son Popaul ne prenne pas trop d’ampleur puis qu’il referma le cadenas en live. Dana le félicita à nouveau et lui promis une surprise en lui demandant si elle pouvait lui adresser quelque chose par la poste. Surpris, il lui demanda comment elle avait fait pour avoir son nom et son adresse en doutant de la discrétion du site. Elle lui rappela qu’un soir, il lui avait adressé une copie du bon de commande pour lui prouver sa sincérité. Le document récapitulant la commande lui avait donné toutes ses coordonnées.

      Prudente, Dana refusa qu’ils se parlent par téléphone, du moins pour l’instant car elle voulait d’abord s’assurer qu’il accepte d’être son soumis et de faire certaines choses. S’il acceptait de les réaliser, elle accepterait de le rencontrer et de prendre un verre avec lui. Pour cet instant de bonheur, Paul était prêt à faire des folies.

      Deux jours plus tard, il reçut un email lui indiquant qu’elle lui avait adressé un petit colis sous la forme d’une grosse enveloppe avec une croix sur la fermeture et qu’il ne devrait pas l’ouvrir avant qu’elle ne lui ordonne. La boite à lettre pris soudain une grande importance aux yeux de Paul qui la scruta deux fois par jour. Elle arriva enfin le lundi, il pesta grandement après la poste pourtant innocente, les facteurs ne travaillant pas le dimanche. Le soir même, à nouveau les yeux rivés sur l’écran, il attendit avec impatience la réponse au message indiquant à sa maîtresse que le colis était arrivé.

      Le rendez-vous « surprise » fut convenu pour 21 heures 30, Paul devrait être nu devant son ordinateur et attendre qu’elle le contacte. Histoire de le faire « mijoter » un peu, elle le laissa attendre 10 minutes avant de se connecter sur fessestivites.com et de lui proposer un tchat. Après les civilités d’usage et la webcam de Paul allumée dévoilant à Dana le torse nu de son soumis, elle lui ordonna d’ouvrir l’enveloppe, chose qu’il fit prestement pour ne pas dire à la sauvage tant il bouillait d’impatience.

      Une culotte en satin !

      L’enveloppe contenait une culotte de femme en satin. Il la remercia par principe sans comprendre ce qu’elle désirait.

    « Je l’ai portée pour toi, c’est un cadeau que je te fais, met-la dans ta bouche » écrivit Dana.

      Pour plaire à sa maîtresse Paul s’exécuta immédiatement en peinant un peu, pour la faire entrer entièrement.

     « Bravo, maintenant lève-toi et fait moi voir ta cage de chasteté ».

      Encore une fois, Paul s’exécuta face à sa webcam. Son excitation était telle, que sa verge tendue à rompre poussait la cage vers l’avant en étirant cruellement ses testicules.

      « Tourne-toi et fais-moi voir tes fesses »

      Paul s’exécuta très gêné. Ne sachant que faire de ses mains, il les posa derrière sa nuque et ne vit l’ordre suivant qu’après deux ou trois minutes. Troublé jusqu’au plus profond de son âme, il ne lui était pas venu à l’idée de tourner la tête pour regarder son écran.

      « Tourne-toi, recule-toi et mets la culotte que tu as dans la bouche ».

      L’idée de se féminiser n’était jamais venue à Paul. A la lecture de cet ordre, il se mit à rougir et resta stoïque.

      « Je t’ai donné un ordre, ne me fais pas attendre ou tu seras puni »

      Paul, maintenant rouge comme une écrevisse s’exécuta et enfila la culotte en se sentant ridicule.

      « C’est bien, je suis fière de toi. J’ai bien senti que tu as fait un effort pour me plaire, tu seras récompensé vendredi soir si tu es libre. Assied-toi et discutons ».

      Paul lui avoua sa grande gêne mais la remercia de lui avoir permis de vivre cette expérience. La discussion s’orienta sur le fait qu’un soumis doit faire ce que lui demande sa maîtresse et d’être fier de le faire et non pas d’avoir honte de l’acte.

      « Avoir le courage de faire pour plaire à sa maîtresse est un acte de bravoure que beaucoup de vanilles n’ont pas. Je suis fière de toi, et pour me plaire, vendredi je veux que tu viennes avec ma culotte sur toi ».

      Le vendredi soir vers 19 heures

      Paul toujours encagé et vêtu du sous-vêtement féminin faisait les 100 pas devant la brasserie du port en se demandant si sa maîtresse viendrait. Elle lui est apparue comme une sirène, blonde aux yeux bleus comme indiqué avec effectivement quelques kilos en trop mais le charme fou que dégage Maîtresse Dana électrisa aussitôt son cœur. Confortablement installés à la terrasse de la brasserie, ils discutèrent d’une multitude de chose comme s’ils étaient amis depuis des années. Après un bref repas pris sur place, ils marchèrent le long des quais. Paul s’aventura à lui prendre la main, elle ne la retira pas. Une heure et quelques baisers plus tard, ils étaient chez elle. La porte à peine fermée c’est dans une étreinte sauvage et sensuelle qu’ils se vautrèrent sur le canapé comme des amoureux.

      Si la cage de chasteté et le tchat du site www.fessestivites.com leur avait permis de se rencontrer et de se « tester » dans les jeux, cette fois, elle fut un sérieux frein au câlins que tous deux désiraient ardemment.

      Certes, une cage de chasteté n’empêche pas de câliner, mais nous laisserons les amoureux maintenant tranquilles en allant surfer et peut-être même laisser un commentaire sur cette histoire.

      TSM

      N.B Le site www.fessestivites.com prendra effectivement en charge la gestion des cadenas des cages de chasteté à partir du 10 juillet 2011.

    Pin It

    votre commentaire
  • Petit coucou aux fidèles lecteurs et aux ami(e)s.

    Ce soir nous avons une soirée DS et SM à la maison avec plusieurs couples et ami(e)s mais j'ai trouvé intéressant de partager avec vous le témoignage ci-dessous.

    A très bientôt

    TSM

    Chasteté et témoignage commenté d’une Sissy encagée

    (Histoire vécue réelle)

      Quelques mots pour vous situer les lieux et personnes.

    Nous sommes un couple dominant légitime et follement amoureux l’un de l’autre. Nous dominons certes, mais nos passions DS et SM nous conduisent bien souvent à jouer entre nous sans aucun tabou ni contrainte d’image. Nous nous dominons donc mutuellement amoureusement, sévèrement mais toujours avec tendresse quand nous ne dominons pas des soumis et soumises.

      Vous trouverez ci-dessous des échanges d’emails d’une TRES GRANDE SINCERITE entre une Sissy que nous avons encagée pendant 4 jours et notre couple. Il a été demandé à Sissy de nous adresser un compte-rendu journalier. Ce compte-rendu nous le voulions sincère, Sissy a été d’une sincérité exemplaire qui mérite un grand bravo car peu de personnes osent se dévoiler ainsi.

      Bien lui en a pris pour deux raisons. LA première est que cette sincérité ne peut que nous encourager à la dominer, à la driver et quand elle le mérite, à la récompenser. LA deuxième est qu’en nous parlant librement d’un de ses fantasmes autres que la cage de chasteté, nous avons décidé de le lui faire vivre le dernier jour de son stage pour la remercier.

      La confiance entre-nous est telle que nous gardons ses tenues et ses accessoires à la maison, nous connaissons nos identités, adresses et téléphones.

    Ci-dessous son témoignage, certes il peut surprendre mais avant de juger, noter que l’impact d’une cage de chasteté est double, il affecte le corps ET le psychisme. On se sent autrement quand on est sous cage de chasteté mais pour le comprendre réellement, il faut le vivre car les mots même les plus sincères ne traduisent que partiellement les sensations générées aussi diverses que multiples.

     

    Juste après sa mise sous cage de chasteté, Sissy au travail

     


    EMAIL n° 1 de Sissy après sa première soirée chez les TSM

      Voila maintenant 24 heures que mon Maitre et ma Maitresse m'ont encagé. Je vais donc essayer de tout vous raconter de cette première journée de ma vie encagé.

    Évidemment quand on demande à ses Maitres de réaliser un tel fantasme, on ne sait pas vraiment ce que l'on va vivre. Une première soirée de 3 heures en cage, cette légère contrainte permanente comme une main qui vous enserrerait chaleureusement,  vous fait croire que le bonheur serait de prolonger cette sensation...indéfiniment (?). Ce premier contrat d'encagement de 4 jours est un pari, fou, drôle, excitant, excitant, excitant, excitant...

      La cage, cela va surprendre, entraine au priapisme (au moins le premier jour). On est chaste, soit, mais excité au moins 75 % du temps...
    La cage vous serre, vous êtes excité !
    Votre sexe est détendu trouve ses aises dans la cavité, choque les parois de sa cage, vous êtes excité !
    Vous bougez, la cage se rappelle à vous, vous êtes excité !
    Vous écrivez votre expérience, vous êtes excité !
    Mais toute votre excitation tourne autour de la cage, je croise une collègue, une jolie femme...aucun effet, cela ne vous préoccupe plus, à moins qu'on se l'interdise, par intelligence pratique ;o)

    La cage exerce une pression constante sur le sexe mais aussi sur le cerveau...quitte à perdre un peu d'attention, mon feu arrière de voiture, en témoigne...(pas d'inquiétude, petit choc sur un parking)
    Dur de travailler à 100 % concentré, je pense tout le temps à la cage, est-ce qu'elle se voit surtout ? En effet, c'est le moins drôle de l'histoire, j'ai une petite inquiétude permanente que cela se voit...ce coté là ne m'amuse pas...mais c'est mineur malgré tout. Et c'est surtout concentré au travail dans la rue, les magasins, pas de problème et là c'est le coté excitant, ils ne peuvent pas savoir.

    Fétichiste des chaussures, j'ai fait cet après-midi, Besson, la Halle aux chaussures, Chaussea, Chaussland...talons hauts, talons hauts...rien acheté...mais excité, oui. 


    J'ai fini 19h00 au magasin Hypnoze au Crès, sur la nationale, la vendeuse c'est ma copine, maintenant, elle est cool, une belle blonde, bon elle, j'avoue, elle m'excite quand même, avec ses petites lunettes...Je vois une robe, épaule nue à bretelle, simili cuir opaque, matière sympa, des plis en haut de la robe sur le décolleté, et surtout des plis froufrous sur le derrière (les fesses pour être clair), 65 euros, taille SM (S/M mais j'abrège ;o), je vois que c'est plutôt S quand même, je demande s'il y a d'autres tailles

    Mais pas d'autres tailles, joueuse, la vendeuse me dit : il faudrait essayer ! A vous de voir (sourire) ?
    Bon moi pas de soucis, ses deux copains/amis/amants (?/?/? j'en sais rien), ça me dérange pas, direction la cabine, là je me dis j'enlève le haut et le bas ? que le haut et je passe la robe par dessus le pantalon ? si je mets que la robe, je l'appelle ensuite pour lui demander sons avis, vu la longueur, la cage c'est sur, elle la voit...J'enlève que le haut, je dézippe la fermeture qui va de bas en haut sur toute la longueur au milieu devant (tiens comme une certaine robe rouge de Maitresse...;o), j'enfile les bretelles, j'essaie de fermer, c'est bien du S...impossible...donc la fin du fantasme...C'est dommage avec un petit tablier blanc, ça aurait très bien fait robe de soubrette aussi et avec la cage qui dépasse en bas... hum...

    Pour en revenir à la cage, comme prévu, les fois ou je vais aux toilettes, c'est du bonheur, de la voir, là sur mon sexe, comme un bijou intime...et là je suis tranquille, par contre ensuite pour remettre le slip et le pantalon... dur, dur, donc après, forcément je suis inquiet, je me demande si ça se voit...

    Autre moment sympa, je suis nu à la maison, ou avec ma culotte frou-frou satin noir, bien large, entendre le cadenas qui choque c'est sympa aussi, (donc excité...et c'est reparti...)

    Je reprends un peu le fil de la journée :
    Retour de notre soirée, comblé, je m'endors assez facilement...après une surprise, je ne peux pas m'endormir sur le ventre...
    4h43 (précise) -> la hampe dressée au vent, la cage veut partir par le haut bloque par le bas...hu, hu, réveil immédiat, pipi, eau froide, 30 minutes d'excitation ensuite...et dodo...
    Journée de travail stressante par le boulot et par la cage...
    (4h33, TSM m’adressait les photos ! Il ne dormait pas ? Cela devait être de la télépathie non ?)
    Après-midi excitation-shopping (là c'était très sympa), sans rien acheter (fin de mois, pas de sucre ;o)

    Rentré à la maison, je mange, puis photos en Sissy avec cage, un souvenir de plus…
    Et je vous écris, et je pense beaucoup à vous...et je pense beaucoup à elle...la cage...

    Affectueusement

    Sissy

     

    REPONSE DE TSM

     Bonjour Sissy,

      MERCI de ce rapport puis pour les photos. Je vais transmettre ton email de ce clic à Maîtresse.

    Tu vas découvrir la suite au fil des heures. Les sensations évoluent et normalement, dans trois jours, tu seras comme une chatte (l’animal) en chaleur. Une femelle en chaleur qui ne peut sortir se frotte par terre et miaule. Tu ne miauleras pas, mais pour le reste….. SAVOURE !

      NON, la cage ne se voit pas si tu portes des vêtements amples.

    A demain….. pour avoir le plaisir de te lire et à vendredi pour la suite…..

    TSM

     

    EMAIL n° 2 de Sissy

      Objet : 48 heures de bonheur


    Eh oui, toujours le bonheur !!

    J'ai très bien dormi sans événements nocturnes (un petit réveil et un pipi, puis redodo).
    La journée au travail, sans stress particulier ce coup-ci, je bouge moins, je vais moins au café, je boss plus -> la cage c'est bon pour la productivité, mais ne le dites pas au gouvernement...à moins que j'imagine Laurence Parisot du Medef faire des propositions en ce sens pour les cadres qui seraient volontaires pour tenter l'expérience, pour le bien de leur entreprise...


    Globalement, quand je suis occupé, j'y pense moins et je suis plus souvent à l'état flaccide dans la cage, sauf quand je conduis, j'ai pas la radio, je ne pense qu'a nos jeux, au fétichisme, etc, et là, je bande, mais au finale, c'est cool, il y a une légère compression, agréable, et c'est presque mieux avec que sans, car on y pense plus nettement, et on sait qu'il y a une limite à la bosse...
    C'est la même chose dans les magasins, on peut finalement plus se permettre de bander (pas trop quand même) avec la cage car on sait que l'on atteindra un volume raisonnable, celui de la cage...

    La semaine de Sissy continue, aujourd'hui Paradise Boutik à Béziers, et alors là je vous dis pas, j'ai une tenue idéale pour une Sissy en cage...Maitresse Marie-Clara sera définitivement jalouse ;o))
    Non je vous dirais pas, non il n' y aura pas de photo, mais c'est trop fetish, je vous réserve la surprise pour vendredi, m'étonnerait que cela ne vous plaise pas...
    Ce que peux vous dire, c'est que pour trouver la bonne taille, j'ai encore du faire l'essayage en cabine, une autre vendeuse sympa.

     Franchement je rêverais que ma Maitresse m'emmène dans une boutique comme celle là, choisisse les tenues a essayer, demande l'avis de la vendeuse...

    Ce soir photos dans la tenue sus évoquée, et j'ai toujours pas commencé ma lessive...demain je ne voyage pas, boulot-boulot...

    Mon ex Maîtresse toujours par monts et par vaux, mais je devrais quand même récupérer mes affaires demain...ça va vous faire un peu invasion quand même, toutes mes tenues...4 uniformes, un peu de lingerie, des accessoires, deux paires de chaussures...Maitresse Marie-Clara aura le droit de les utiliser...(je divague...)

    Donc là j'écris tout ça, tranquille, le sexe au repos, en fait on dirais que je m'habitue déjà...suis-je fais pour être une Sissy définitivement chaste ? A moins que ce ne soit que le calme avant la tempête, et qu'une montée d'hormones libidiminales me monte à la tète très bientôt...

    J'imagine encore (et seulement, sniff) ce que ce doit être d'avoir sa compagne qui joue avec son encagé et l'encourage au jour le jour :
    - Allez mon chou, c'est pour me faire plaisir
    - Un jour de plus, tu verras, c'est rien, mon chou
    - Chéri, Nicole ma copine m'invite une semaine aux skis, tu garderas les enfants, hein ? C'est d'accord, allez viens ici que je t'équipe, mon chou
    - Eh bien cette vaisselle elle est pas faite ? Une semaine, c'est le tarif, allez va chercher !
    - Celle là en métal, elle est vraiment belle, tu ne trouves pas, mon chou !
    - Chéri, là je le sens, t'es prêt pour battre ton record, 3 mois et 14 jours, allez demain, on démarre !

    Et qu'est-ce que ce doit être d'être allumée au jour le jour :
    - Que penses-tu mon chéri de ma nouvelle jupe en cuir ?
    - Chéri, viens te frotter, j'ai besoin de tendresse...

    Bon j'arrête, tout ceci n'est pas mon aventure...mais bon la mienne est sympa et déjà hors de l'ordinaire...

    Voila j'ai bientôt fini...

    Questions techniques :
    - Y a -t-il un risque de coulage involontaire ? (Mine de rien à force de s'exciter même bloqué -> est-ce que ça ne peut pas partir d'un coup, à l'improviste ?
    - Sinon techniquement, l'anneau à charnière à tendance des qu'il peut à pincer la peau des bourses (ou la vie), un anneau tout rond pour un port prolonger ça doit être beaucoup mieux...

    Pour tout vous dire, je m'interdis bien sûr de jouer avec les plaisirs anaux, de peur de me voir partir, promis je serai chaste et plein jusqu'à vendredi...

    J'espère que vous pensez bien à moi...

    Votre Sissy

     

    REPONSE DE TSM

    Bonjour et à un grand merci pour la transparence de tes rapports.

    J’aime beaucoup lire tes écrits. Ils sont érotiques et non pas pornos car il n’y a aucune vulgarité mais ils sont aussi très beaux par la sincérité des mots et l’analyse que tu fais de tes émotions, de tes sensations. Maîtresse Marie-Clara a bien aimé le premier rapport et je suis intimement convaincu qu’elle va aimer celui-là. Te lire est extrêmement agréable.

     

      Si tu me le permets, j’aimerai faire une compilation de tes rapports et les utiliser pour faire un texte car outre l’érotisme qui émane des lignes, ils expliquent et traduisent les phénomènes des dispositifs de chasteté masculine en donnant une leçon d’honnêteté. 

      Tes projections dans une autre vie s’inscrivant dans la durée avec une femme dominante et gardienne de tes clés sont logiques, tu es loin d’être le seul à goutter les phénomènes de la chasteté mécanique. Ceux-ci sont de plus décuplés par ta part de féminité que tu as su accepter et vivre lorsque tu le peux. La privation de l’accès au sexe (contact, toucher au sens propre du mot) et les tensions inhérentes décuplent la féminité. Le pire, c’est que ces sensations deviennent de plus en plus physiques les jours suivants…..

      Pour répondre à tes questions, non, hormis une pollution nocturne ou quelques écoulements, tu ne devrais pas « éclater » et crois moi, tu fais bien d’être sage car tu serais grandement déçu. Soulagé certes, mais déçu. Pour la charnière de l’anneau tu as raison, elle est gênante, la CB 6000 est sans charnière et les cages en métal n’en ont pas. C’est parfois plus délicat de les passer, mais il y a cette douleur en moins.   

      Pour conclure éclate-toi et régale nos yeux de tes écrits. Vendredi, nous avons du travail pour toi et j’ai des envies de jouer monstrueuses. Maîtresse Marie-Clara s’amuse beaucoup actuellement, il n’est pas impossible que nous soyons tout deux malmenés…..

      TSM

     

    EMAIL n° 3 de Sissy

     

    Objet : 72 Heures de bonheur...

      Merci TSM

    Je vis cette expérience comme un engagement sincère envers vous et envers moi-même.

    Bien sûr que je ne vais pas tricher...si demain m'excite de me savoir libérée, demain me rend triste de cesser cette aventure...

    Mais je vais vivre à nouveau une journée exceptionnelle et pour vous aussi j'espère...Je serai libre dès 15h - 15h15 si vous le souhaitez...

    Je reprends le récit de mes aventures d'encagé volontaire ;o)
    Une nuit un peu plus agitée, mais pas de grosse érection douloureuse...je trouve même une position presque couchée sur le ventre. Pour dormir je passe ma culotte de satin noir à dentelles blanches, c'est trop doux et ça radoucit ma cage.
    Journée de travail sans histoires...à une nuance près mais d'importance, un phénomène nouveau est apparu !!!

    Si je pouvais avoir des érections dans la cage vite contenues, le plaisir était physique, contraint et centré sur le sexe.

    Aujourd'hui phénomène nouveau, j'ai eu des bouffées de chaleur qui si elle partait également du sexe, se propageait dans le corps pour remonter, et ce sans forcément avoir l'érection complète...un vrai plaisir, non commandé, arrivant à l'improviste.

      Oui je pense que effectivement, on doit vite ressembler à une chienne en chaleur quand ces moments se répètent plus souvent...Oui je serai prêt alors à me frotter aux jambes de mes Maitres...à offrir ma croupe pour des caresses, à lécher la main qui me dorlote...Oui ma nature de femelle soumise se révélera alors, pour le plaisir de mon Maitre, le bonheur de ma Maitresse...

    Moi aussi je rêve de challenges, et celui de faire la chienne 24 heures, à 4 pattes, aboyant, mangeant dans sa gamelle, en est un...

    Cet après-midi profitant de mes dernières heures de liberté (sinon je suis prisonnier sur parole en couple ;o), visite à Planet Charme, je cherchais l'instrument idéal du massage prostatique : l'objet de rêve anal, pas trop gros, pas trop long, courbé comme il faut, doux au toucher, joli et vibrant pour faire vibrer la prostate...nada, ça n'existe pas...pourquoi ne suis-je pas une femme ??? Résultat j'ai testé dans la main, l'oeuf vibrant télécommandé, c'est incroyable et j'imagine déjà quand il vibrera dans mon fondement...mais qui tiendra la télécommande ?

    Non je ne le ferai pas, le plaisir physique m'est interdit, c'est une promesse que je tiens !

    Et l'imagination ne s'arrête pas, voici en photo le Sissy-String ! J'imagine bien sûr son usage dans la rue télécommande en la main de mon Maitre ou ma Maitresse, mais aussi un jeu domestique, ou chaque mode de vibration est une position de chienne bien défini :
    Vitesse 1 -> classique 4 pattes, tête haute
    Vitesse 2 -> accroupie pates arrières, mains devant repliées, langue pendante
    Vitesse 3 -> tête au sol, fesse en l'air
    Vitesse 4 -> dos au sol, membres repliés, comme attendant la caresse au ventre de son maitre
    Vitesse 5 -> 4 pattes, une jambe en l'air comme pour uriner
    Vitesse 6 -> vite trouver la chaussure de son maitre à lécher
    Vitesse 7 et dernière -> lécher pour remercier la main de son Maitre
    Plus de vitesse -> retourner à ses occupations

    Et voila je bande, et la charnière me pince (ouille), et je vais faire mon repassage pour me calmer !

    Je parcours rapidement ce mail, et me trouve vraiment très chienne !!! C'est contrariant avec la délicatesse d'une Soubrette...

    DogPlay, PonyPlay, SissyPlay , I want to play !!!

    Jouons ensemble demain, alors, à votre jeu bien sûr ! Je suis votre obligé !

    Votre Sissy


    Sissy le vendredi soir....

    CONCLUSION PAR TSM

      Nous avons libéré Sissy le vendredi soir comme convenu après une soirée coquine et chaude. Madame TSM, Maîtresse Marie-Clara était très en forme. Il n’y a que Sissy qui a dégusté….

      Comme Sissy nous avait parlé franchement de ses fantasmes que je vais qualifier de « canins » nous avons décidé d’accéder à ses envies pour la remercier de sa sincérité. La Sissy a été transformée  en « chienne » et a du s’acquitter de la totalité des exercices qui sont réalisés lors d’une séance d’ «agility ». Terme utilisé pour l’éducation canine) Avant beaucoup de conviction la chienne a suivi tous les ordres comme assis, couché, attrape, le sucre et la patte en l’air, tout y est passé et elle s’est éclatée. La voir s’éclater était vraiment mimi, la chatte en chaleur était une vraie chienne en chaleur ! Très animal comme réflexion, mais il est difficile de traduire tout en mot.

      Après avoir fait la vaisselle et rangé la cuisine Sissy a été libérée mais ce fut pour assister Madame TSM dans le recadrage de Monsieur TSM en crise de délirium aigüe pour cause de surexcitation. Le « pôvre » TSM après le départ de Sissy s’est retrouvé sous camisole de force pour une nuit entière ce qui lui a de fait interdit de faire l’amour à sa maîtresse-femme ou de se soulager mais c’est une autre histoire…..

      En espérant que vous avez goûté la sincérité des propos de Sissy que je salue haut et fort en soulignant encore la force de caractère car pour oser se dévoiler il en faut beaucoup. Le pire c’est qu’il parait que les soumis ou soumises n’ont pas de caractère, moi, je pense l’inverse parce qu’ils osent aller au bout de leurs fantasmes et vous, qu’en pensez-vous ?

      TSM

      P.S. Merci aux lecteurs de ne pas nous demander de les recevoir ou de prêter nos cages de chasteté, nous avons déjà un relationnel masculin et beaucoup d’ami(e)s.

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique